OLD MAN'S CHILD

Born Of The Flickering

Crusom, futur Galder, débute en 1994 avec la démo In the Shades of Life, puis sort l'année suivante son 1er album : Born of the Flickering. Au contraire de DIMMU BORGIR dont Galder a toujours été proche humainement (des liens d'enfance le lient avec Shargrath) et musicalement, OLD MAN'S CHILD commence donc dès le début ou presque sur la voie du professionnalisme.

En effet ce premier opus a tout d'un album mûr et abouti et bénéficie d'une bonne production, ainsi que d'une qualité formelle tout à fait impressionnante pour un album de Black Metal du milieu des années 1990. Et OLD MAN'S CHILD ne le doit pas qu'aux qualités de structures peaufinées et efficaces, pas mal de breaks et d'arrangements sont en effet à relever, mais aussi aux qualités évidentes de Galder à la guitare. Même à la guitare sèche (cf. 5e morceau et plusieurs passages, comme sur le 6e morceau), le talent du Norvégien n'est plus à commenter. La seule chose que ne sache pas faire Galder, c'est bien chanter : sa voix est bien trop grave et si elle n'est pas mauvaise en soi, un autre chanteur aurait fait bien mieux. C'est un peu dommage car du coup l'ensemble manque de finition.

En tout cas ça ne vaut pas la pochette : vraiment ridicule ! A chaque fois que je la vois, je pense à la remise d'un oscar sur un tapis de soie ! Je ne sais pas si elle peut figurer dans le top 10 des plus mauvaises pochettes de Black Metal, mais elle ne doit pas en être loin. Alors est-ce un effet de la mégalomanie de sieur Galder (qui n'est pas le dernier dans le domaine d'ailleurs) ou une mauvaise farce ? Aucune idée, certainement qu'il ne s'en est même pas rendu compte lui-même, comme c'était souvent le cas à l'époque où le concept Black metal ne souffrait pas autant des images extérieures que peuvent aujourd'hui lui donner les membres de la scène. Difficile en tout cas de mettre en avant un concept sombre assez bancal, qu'aucune véritable ambiance (même si l'album n'est pas dépourvu de subtilités il faut le reconnaître) ne vient appuyer.

Au final un album efficace et bien fichu, peu dense mais suffisamment travaillé qui révèle un bon premier essai pour un groupe qui n'a pas toujours fait dans la qualité...

par Baalberith, le 23/03/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

SKYFOREST - AftermathCRADLE OF FILTH - Cruelty And The BeastBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleCHTHONIC - Takasago ArmyGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceMOONSORROW - KivenkantajaCRADLE OF FILTH - Dusk And Her EmbraceROTTING CHRIST - AealoART NOIR - Symphonies FunèbresMESARTHIM - AbsenceSTORMLORD - Supreme Art Of War

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerMORKEKUNST - MørkekunstKARGVINT - Once Killed SoulsPEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersSHINING - V - HalmstadMORTUALIA - MortualiaANGANTYR - HaevnMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - Make a change...kill yourselfCRAFT - Void

Autres chroniques