OCTOBER FALLS

The Plague of a Coming Age

Cela fait maintenant quelques albums que le combo finlandais d'OCTOBER FALLS est passé de la musique atmosphérique au Black Metal. Quelques années durant lesquelles un seul album a vraiment marqué : The Womb of Primordial Nature. En cette année 2013, le groupe nous offre son 4e album : The Plague of a Coming Age, dans un style qui a cependant évolué...

En effet, OCTOBER FALLS qui nous avait habitué à un Black Metal pagan nous offre ici un Black Metal plus volontiers mélodique, toujours très subtile, on ne peut plus mid-tempo par moments, dans lequel on retrouve la patte du groupe, notamment dans les riffs éthérés, mais également plus accès sur les contrastes. Côté travail musical, le niveau est largement suffisant car la construction musicale offre quand même plusieurs breaks intéressants et de bons rebondissements qui annihilent toute linéarité. On pourrait donc s'attendre à quelque chose de bien, mais l'inspiration n'est (toujours) pas là et il y a peu de moments mélodiques agréables, en tout cas intéressants, hormis celle ligne directrice sur le 4e morceau et avec une moindre mesure quelques passages du 3e morceau. L'ensemble des plus de 50 minutes proposées (pour une fois qu'ils nous offrent un album assez long !) ne convainc donc pas réellement, en dehors des fans du genre qui y trouveront sans nul doute leur bonheur (en tout cas suffisamment), et se complaît dans une musique qui oscille en général entre le trop mou et le trop insipide. Le pire se trouve sans nul doute dans les morceaux où une voix claire franchement douteuse accentue la mollesse et l'inertie musicales des morceaux qu'elle tâche. Heureusement, deux seuls sont concernés, dont le 5e.

Pour la première fois, le groupe semble aborder un concept un peu différent. Loin de s'écarter totalement des ambiances de Nature et de paganisme, il aborde ici plus particulièrement un univers sombre et psychologique qui confine parfois à la mélancolie de l'âme. Vous imaginez sans peine le type d'ambiance générale qui ressort ici, mais selon les morceaux c'est l'une ou l'autre des influences qui l'emporte. Difficile donc de définir quelque chose de général pour l'album. Notons tout de même qu'au contraire de l'intérêt mélodique général, l'ambiance générée est de qualité, bien que parfois un peu trop soporifique. La pochette, un peu naïve, mais qui sied bien à ce constat conceptuel, rend bien compte de tout cela.

Un album ma foi bien décevant duquel il ne ressort pas suffisamment d'intérêt, en tout cas d'un point de vue de l'inspiration. OCTOBER FALLS est décidément un groupe qui a bien du mal à trouver des accroches mélodiques prenantes pour alimenter son univers !

par Baalberith, le 04/10/2013

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGANTYR - UlykkeF41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeDARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreSARKRISTA - Summoners of the Serpents WrathASMUND - WillGOATMOON - Stella Polaris

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

THE SKADEN - You Will Hope I Had DiedLUDICRA - The TenantBLUT AUS NORD - 777 - Sect(s)CHROME WAVES - Chrome WavesINFESTUS - E x | I s tLUTOMYSL - CatharsisSHINING - VII: Född FörlorareARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreANTI - The Insignificance Of LifeAMNION - The Return Of Total DesolationWOODS OF INFINITY - FörlåtPETRYCHOR - Effigies and Epitaphs

Autres chroniques