OBSIDIAN GATE

Colossal Christhunt

Mort ou pas mort ? En ce début d'année 2013, il est difficile d'être sûr, mais cela ne nous empêche pas de nous plonger sur le passé du duo allemand. Et après un 1er album très remarqué en 1999, OBSIDIAN GATE récidive avec son Colossal Christhunt, toujours travaillé et évocateur...

Premier constat : enfin une production à la hauteur de leur musique ! C'est en effet vraiment pertinent pour pouvoir écouter une œuvre de cette trempe qui assène l'auditeur d'un remarquable travail symphonique ! Car Colossal Christhunt est bien colossal en orchestrations ! Logique quand on est deux aux claviers, certes, mais par contre il est plus difficile de maîtriser aussi la musique ainsi créée. Mais les Allemands y arrivent, en offrant des structures bien fouillées, variées, parsemées de breaks et de rebondissements, de changements de rythme, au sein d'une densité musicale peu courante. Ils ont corrigé les uniques points faibles du premier album : ils ont rajouté des chœurs et voix claires et ont supprimé les passages "balsagothiens" de narration... Les guitares et la boîte à rythme accompagnent plus qu'autre chose, c'est certain, mais ont aussi un rôle intéressant. Bref, c'est du Black Metal orchestral pur jus ! Seul bémol : le rendu des compositions. Elles sont vraiment intéressantes et offrent quelques bons passages, mais aucune mélodie ou symphonie vraiment inspirée ne ressort comme c'était le cas sur le premier opus. Après, l'intensité musicale générée par les claviers pourra assommer certains d'entre vous peu accoutumés du fait.

Par contre, question ambiance, le niveau est bien là. Le concept se base sur la Rome antique dans une approche guerrière plutôt réussie. Le 4e morceau par exemple, appelé Dux bellorum (Chef de guerre en gros), nous fait deviner l'assaut des galères romaines ! Bon travail. Dommage que les paroles parlent de Satan à tout bout de champ, pas grand rapport avec Rome. Le visuel n'est pas aussi bon, mais n'est pas trop à la traîne avec une belle pochette et un ensemble homogène dans les tons de celle-ci. Il manque juste un peu de travail sur l'ensemble.

Ne boudons pas notre plaisir : un bon album pour un bon groupe allemand. Ils ont bien bossé, ont offert à leur musique une touche de perfection notable et ont corrigé les quelques problèmes de l'album précédent. Il leur manque juste un peu d'inspiration pour offrir (encore) un grand album.

par Baalberith, le 05/06/2013

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MOONSORROW - V: HävitettyEQUILIBRIUM - Turis FratyrMIRZADEH - The Creatures Of LoviatarLIMBONIC ART - Moon In The ScorpioBLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionPENUMBRA - EmanateTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...ANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessCHTHONIC - Mirror of Retribution

D'autres albums d'ambiance Gréco-Romaine recommandés

ROTTING CHRIST - AealoLUX OCCULTA - Dionysos

Autres chroniques