NYSEIUS

MILITIAE

 Une fois n’est pas coutume, c’est le magazine Metallian qui m’a fait pencher sur ce groupe français dont je ne connaissais pas l’existence malgré la chro alléchante de leur première demo de 2004 sur Postchrist. Le magazine en question faisait des comparaisons avec NEHEMAH, et il n’en fallait pas plus pour me donner l’eau à la bouche. Eh bien, je ne regrette pas mon acquisition, mais la ressemblance avec NEHEMAH s’arrête à la première lettre du groupe...
 Ou alors, il faut être large et estimer que tout ce qui est black metal direct, respectueux des années 90 et bien produit entre dans la même catégorie. Non ! Les ambiances sont définitivement différentes. Le sang ne se glace pas comme avec un Light of a Dead Star, et ce n’est pas une question de talent, mais bien de style.
 NYSEIUS joue beaucoup plus sur la rapidité d’exécution et une folie ravageuse. C’est surtout la batterie qui donne ce rendu. Elle, qui ne se trouvait pas sur la demo, abat un travail impressionnant, et forge le caractère du groupe. Surtout, elle sait varier, se permettant de décélérer entre deux parties martiales à la CRYSTALIUM. C'est d'ailleurs ce dernier qui vient le plus en mémoire à l'école de ce Militiae.
L’autre talent du groupe vient de ses compositions, bien ficelées et surtout bien maitrisées, avec des breaks efficaces et des soli de qualité. Les 6 ans qui séparent ce premier album de la demo lui a permis de se professionnaliser, et c’est un plaisir que d’entendre des riffs puissants enchaînés par d’autres plus mélodiques, amenant une légère clarté dans un océan d’obscurité. Malheureusement, on aurait aimé en avoir un peu plus. Là, il y a certains instants un peu trop linéaires pour nous garder attentifs.
C’est d’autant plus dommage que l’album est court. Composé d’une intro et d’une conclusion de 2mn chacune, il n’a que 4 titres réels dont un qui était déjà présent sur la demo. Même s’ils sont longs, entre 6 et 9 minutes, on reste vraiment sur une impression d’insuffisance. Les 30 minutes ne suffisent pas ! 6 ans pour pondre 3 bons morceaux, ça n’en fait qu’un tous les deux ans... Du coup on a vite fait le tour de la galette, et NYSEIUS ne convaint pas totalement, n’entrant pas dans le désormais difficilement accessible classement des leaders du black français.

par Sakrifiss, le 28/04/2011

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedHOLDAAR - Year 120-thANTAEUS / AOSOTH - Wrath Of The EvangelikumMARDUK - WormwoodDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignMARDUK - WarschauDARK FUNERAL - Vobiscum SathanasN.K.V.D. - VlastOV HELL - The Underworld RegimeAMNION - The Return Of Total DesolationVALKYRJA - The Invocation of DemiseSATYRICON - The Age of Nero

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ANGELSCOURGE - Seraph ImpalerRIENAUS - Saatanalle1349 - HellfireWATAIN - Casus LuciferiFÖRGJORD - UhripuuDARKTHRONE - Under a Funeral MoonGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)GORGOROTH - Under the Sign of HellOSCULUM INFAME - Axis of BloodPHLEGEIN - From the Land of DeathFALLAKR - LVCLUCIFERIAN RITES - When the Light Dies

Autres chroniques