NYKTALGIA

Peisithanatos

Après un bien bon premier album, NYKTALGIA revient ici avec un second opus un peu différent…

Il faut tout d'abord relever un changement de concept : les Allemands abordent cette fois-ci un univers plus sombre et malsain que réellement dépressif. La mort et les spectres sont ici le fonds de commerce conceptuel de l’album, jouant toujours avec un certain talent sur les ambiances et les émotions (il ne faudrait pas en conclure que le produit est insipide, bien au contraire!). Pourtant, celles-ci sont bien moins poussées sur ce second album. Peut-être est-ce dû à une forte prédominance de la mélodie sur le reste ? Ou plutôt, est-ce dû au choix musical opéré ici : en effet tout le champ musical est offert ici à un excellent duo de guitares expressives et mélodiques, et parfois une basse bien présente (cf. dernier morceau). Les structures en ressortent plutôt denses, mais pas très complexes, en tout cas efficaces et très bien maîtrisées, ce qui booste à n’en point douter l’intérêt purement musical. Sur ce plan, d’ailleurs, des riffs inspirés, des mélodies accrocheuses, le tout servi par une voix toujours bien incisive, mais plus personnelle (moins burzumesque), laissent une très bonne impression. Deuxième résultat concernant les structures musicales : les morceaux sont longs (4 morceaux pour une moyenne de 11 minutes si l’on exclut l’un d’entre eux) et l’effet de redondance n’est pas à écarter. Pour autant, l’inspiration et la beauté des mélodies (ex : sur le premier morceau), nous font presque totalement oublier ce petit défaut. Un bémol avec le deuxième titre, "Nekrolog", qui offre une musique plus lourde, plus mi-tempo, certainement pour respecter le concept mortuaire explicité par le titre. La musique de ce morceau bien que de qualité inférieure (à mon avis), reste pourtant de qualité, preuve s'il en est que le groupe excelle dans toutes les domaines.

Voilà donc encore un produit de très grande beauté, qui approcherait l’Excellence s’il n’y avait pas ce deuxième morceau "plus" décevant, un ensemble un peu court (moins de 41 minutes) et si l’ambiance n’était pas un peu trop oubliée. Mais ces critiques ne doivent surtout pas laisser penser que l'on peut facilement se dispenser d’un tel album, c'est un euphémisme !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGANTYR - UlykkeF41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeDARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreSARKRISTA - Summoners of the Serpents WrathASMUND - WillGOATMOON - Stella Polaris

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

THY LIGHT - Suici.De.pressionGRIEFLOSS - RuinerLIFELOVER - PulverLYRINX - Nihilistic PurityLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceDODSFERD - Spitting with Hatred, The Insignificance of LifeCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreSTERBEND - Dwelling LifelessNYKTALGIA - NyktalgiaBE PERSECUTED - End LeavingSILENCER - Death - Pierce MeBETHLEHEM - Bethlehem

Autres chroniques