NYDVIND

Sworn to the elders

Cela fait sept longues années que l'on attendait le successeur du bien bon Eternal winter domain sorti d'abord sur Sacral Productions avant d'être réédité par Adipocere. Depuis déjà pas mal d'années cet album est prêt, mais le groupe a dû affronter de nombreuses péripéties avant que le bon label allemand Trollzorn s'en empare. Maintenant que la maman a enfin accouché, nous pouvons avec plaisir se pencher sur ce deuxième album...

...pour se rendre compte que musicalement ça tient bien la route. Le rythme est généralement posé, avec quelques pointes pas bien méchantes, comme sur le 3e ou le 7e morceau. Les structures musicales restent assez bien pensées : suffisamment travaillées et variées avec quelques bons essais de rebondissements et de transitions. Du point de vue du fond, le niveau est au-dessous du précédent album, à mon avis, mais l'ensemble reste tout à fait crédible et de bons passages ressortent, régulièrement, voire des morceaux, à commencer par le bon 5e morceau qui reste sans conteste le plus inspiré. Le style est plus affirmé, sans pour autant dénoter vis-à-vis de l'album précédent, ce qui témoigne d'une maturité musicale agréable. Ils ont fait l'effort de trouver des mélodies plutôt crédibles, de travailler leurs riffs et leur approche conceptuelle ; cette dernière se marie bien avec une musique qui respire définitivement les forêts froides du Nord. On retrouve les chœurs masculins caractéristiques du groupe et d'autres groupes de pagan qu'il est inutile de citer, mais également ces sempiternels « Oooohoooooh !  », « Aaaaahaaaaah ! », qui nous assènent les oreilles au risque d'en devenir presque caricaturaux. Ne nous plaignons pas, au moins ils ne nous imposent pas de lourdingues passages récurrents de flûtes commme sur un autre projet parallèle que je ne citerai pas! Au contraire, les nombreux passages à la guitare sèche (et même le passage à la flûte à la fin du 7e morceau) sont plutôt crédibles et apportent une petite touche de subtilité à la musique, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Bref, un album globalement réussi qui suit une évolution logique et qui fait plaisir à entendre. A mon avis, dans la compétition non avouée dans la scène Black Pagan française entre BELENOS et NYDVIND, ce dernier groupe conserve une belle longueur d'avance, même si l'écart s'est un peu réduit. Il n'empêche que dans une scène pagan qui devient une véritable jungle, gageons que les efforts devront se poursuivre pour permettre à NYDVIND de rester (ou de s'affirmer comme) un groupe avec lequel il faut compter !

par Baalberith, le 06/02/2010

D'autres albums de Black Metal pagan recommandés

YE OLDE RELIC - The SeasonsAASKEREIA - Dort, wo das alte Böse ruhtBATHORY - Blood Fire DeathHEIMDALLS WACHT - Westfälischer SchlachtenlärmWINTERFYLLETH - The Mercian Sphere WINTERFYLLETH - The Threnody of TriumphWINTERFYLLETH - The Divination of Antiquity WINTERFYLLETH - The Dark HereafterHEIMDALLS WACHT - Der Untergang der alten Welt HEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel INACHTFALKE - Wotan's ReturnHEIMDALLS WACHT - Nichtorte....oder die Geistreise des Runenschamanen

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

ANGANTYR - UlykkeGOATMOON - Stella PolarisENSLAVED - RIITIIRVINTERSORG - Ödemarkens SonBATHORY - Blood Fire DeathORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoSATANIC WARMASTER - FimbulwinterOLD WAINDS - NordraumNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostENSLAVED - FrostENSLAVED - Hordanes LandENSLAVED - Vikingligr Veldi

Autres chroniques