NUMENOREAN

Home

Il y a des gens pour qui la vie est belle et c’est le cas pour les canadiens de NUMENOREAN : après une petite (et très bonne) démo de moins de vingt minutes, voilà qu’ils signent leur premier album sur la major française Season of Mist. Le combo, mené par les frères Lemley, a donc de quoi séduire par son style à la fois mélodique et teinté d’influences Rock, donc en gros ce que l’on appelle aujourd'hui le Post-Black, avec un potentiel de production et de technique correspondant au style.

Le résultat est une musique assez riche dans sa construction musicale, jouant avec les changements de rythmes et les breaks, avec les influences et la violence, sans jamais tomber dans la surenchère. Le niveau technique est confortable, mais pas démonstratif. Le style est puissant et mélodique, bien maîtrisé et assez efficace, et la voix (qui manque un peu de haine et de puissance) se marie bien avec la musique, présente quand il le faut. Avec un peu de son, on est facilement pénétré par cet ensemble agréable et travaillé.

On reconnaît dans cette musique quelques touches de DEAFHEAVEN, mais surtout, impossible de ne pas penser aux américains de GHOST BATH tant la ressemblance est importante (il suffit d’écouter la mélodie principale, magnifique d’ailleurs, du troisième morceau). Il manque aux canadiens la puissance mélodique et la haine que l’on retrouve dans l’excellent Moonlover, mais le rendu est presque aussi bon. Pas de grand moment, mais beaucoup de bons passages et un ensemble qui ne lasse jamais.

L'album, une fois retiré de son emballage cartonné avec une pochette très conventionnelle (est-ce fait exprès, censure oblige ?) où le logo dégueulasse pourrait rappeler un groupe de Death/Grind (fait par Szpajdel, oui et alors ?), dévoile une pochette qui est celle de cette chronique et semble annoncer une thématique crue. Il s'agit en fait d'une réflexion sur la mort de l’innocence et la naissance d’un espoir adulte vain. Le reste du livret n'a rien d'exceptionnel, mais a au moins le mérite de ne pas dénaturer le concept choisi. Le résultat dans l’ambiance est convainquant, sans être non plus exceptionnel.

Un très bon album qui est à ranger dans la veine de ceux qui, dans le Post-Black, sont vraiment à suivre !

par Baalberith, le 07/01/2018

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ARYAN ART - ...I Berem Plodovete Na Nasheto NehajstvoFINSTERFORST - ...Zum Tode HinWINDIR - 1184FOREST OF FOG - AbgründeDER WEG EINER FREIHEIT - AgonieHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaULVEGR - ArctogaiaLES CHANTS DE NIHIL - ArmorWINDIR - ArntorENISUM - Arpitanian LandsGRIFT - ArvetGALLOWBRAID - Ashen Eidolon

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

HARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaONIRISM - The Well of StarsMESARTHIM - IsolateMESARTHIM - PillarsASTRAL PATH - An Oath to the VoidBLOOD OF KINGU - Sun in the House of the ScorpionELDRIG - UrlagarneBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta III: Saturnian PoetryGRIEVANCE - The Phantom NovelsLEVIATHAN (USA) - True Traitor, True WhoreARCKANUM - HelvítismyrkrSOLSTAFIR - Köld

Autres chroniques