NOSTALGIE

As Life Disappears

NOSTALGIE... Qu’est-ce qu’un groupe avec ce nom peut bien jouer comme musique ? Ah, ah, mystère et boule de gomme !
Oui, enfin non. Tout le monde a déjà compris qu’il s’agissait de black dépressif, aux ambiances désabusées emplies de mélancolie. Bref, un bon moment de nostalgie. En fait, le groupe n’en est pas à sa première sortie puisqu’un album est sorti en 2010 et a été suivi d’une compile regroupant ses deux démos de 2007. C’est tout de même la première fois qu’ils passent par un label et c’est le Coréen Misanthropic Art Productions qui s’y colle. Celui-ci continue de signer des groupes venus du monde entier, et après des Allemands, des Canadiens, des Polonais et des Australiens, ce sont en 2011 les Français de SALE FREUX, les Américains de HANGING GARDEN et enfin ce groupe aux multiples nationalités, NOSTALGIE qui rejoint la horde.
A l’origine de celui-ci, un Canadien qui s’est adjoint les services d’un Français pour le chant : Lord Lokhraed de NOCTURNAL DEPRESSION, et d’un Italien, Marco, qui loue ses services à qui veut d’un batteur doom, black, shoegaze (voiddrone@gmail.com).
Le groupe nous montre en 4 titres et près d’une demie-heure que la déception face à notre pauvre monde est la même d’où que l’on vienne. « Farewell » en est le premier témoin. Après deux minutes introductives oniriques qui montrent l’influence importante d’ALCEST, le morceau prend de l’ampleur. Le chant ne joue pas trop dans le « Ouin ouin », et la composition est de qualité. Il manque juste de l’originalité, car on garde en mémoire les passages black trempés dans la sauce tristounette à la ALCEST. Pas tout le temps tout de même, parfois ça redevient plus sage.
C’est la même chose avec « As Life Disappears » qui utilise des ficelles similaires : intro de deux minutes, montée en puissance, mélancolie, la vie en gris. Il se permet cependant un break à la 5ème minute. Là encore, c’est bien amené et NOSTALGIE confirme son talent pour transmettre des émotions négatives aux contours pleurnicheurs. Les détracteurs n’auront peut-être pas tort de dire que c’est un peu la ballade idéale pour les teenagers mal dans leur peau et qu’on imagine facilement une jeune de 15 ans allongée sur son lit et qui, serrant son nounours fétiche sur lequel rebondit ses larmes amères, se répétant inlassablement que le monde est vraiment misérable et que Mickaël est vraiment trop nul de pas l’avoir invitée elle à la soirée « Péniche gothique ». Par contre, ceux qui ont encore une petite part d’innocence dans leur gros coeur de black-metalleux seront touchés. Et ça fait pas de mal de se laisser aller de temps à autres à une petite poussée cafardeuse...
Il y a cependant une touche intéressante de blues sur « Graveyard » qui donne un peu plus de saveur et une impression un peu plus personnelle. Dommage que le morceau tourne rapidement dans la monotonie. Pareil pour le dernier « La tristesse de la lune », qui en plus d’être chanté en français, inclut un instrument mystère, sorte de flûte maudite incitant à la peine. Très bon apport, qui aurait pu être mis plus en avant.
Le défaut de cet EP est évident. Bien que la musique soit maîtrisée, elle fait un peu trop dans la facilité. Il y a eu tellement de sorties du genre qui nous ont déjà entraîné dans les tréfonds du désespoir que ces morceaux ont tendance à nous glisser dessus. A n’en pas douter, les plus sensibles trouveront leur bonheur dans ces 4 titres.
http://www.myspace.com/NostalgieOfficial

par Sakrifiss, le 25/07/2011

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

SUMMONING - Oath BoundEMPEROR - In The Nightside EclipseBURZUM - Hvis Lyset Tar OssSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameDRAPSNATT - Hymner Till UndergångenSUMMONING - Old Mornings DawnLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy AgeSATYRICON - The ShadowthroneHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...HECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent Massacre

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

BETHLEHEM - BethlehemPSYCHONAUT 4 - Have a Nice TripAUTUMN’S DAWN - Autumn's DawnGRIEFLOSS - RuinerTHY LIGHT - Suici.De.pressionMYRD - Myrd dig selvUR / SENTIMEN BELTZA / OSTOTS - SplitCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreXAOS OBLIVION - Desolation...FORGOTTEN TOMB - Songs To LeaveWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonLIFELOVER - Pulver

Autres chroniques