NORSTARAH

I

Apparemment, les Suisses ne font quelque chose de bien que dans l’UG ! NORSTARAH en est une bonne preuve : ce one-man-band officie dans un Black Metal atmosphérique assez cru et intègre qui n’a comme ambition avouée que de provoquer et d’installer une ambiance propre. Vis-à-vis du premier point, le pari est loin d’être gagné, le style du groupe n’étant vraiment pas très original et nouveau ; en revanche, l’ambiance est en effet au rendez-vous : quelque chose de sombre évidemment.
Disons-le de suite : voilà une musique vraiment intéressante. Mais comme dans toute chronique de démo, j’essaie au possible de me concentrer sur les points à améliorer, ce qui me paraît plus intéressant pour le groupe qu’une chronique classique de groupe signé…

Alors le petit hic concerne les structures qui sont un peu trop stériles : il y a de bons riffs, mais ils sont parfois trop longuets et finissent par tourner en rond (ex : dernier morceau). Ce n’est pas le cas de tous, fort heureusement… C’est voulu me dira-t-on, mais le style atmosphérique pourrait être conservé et plus efficace dans ce cas en installant des nappes de claviers mieux mises en avant, reléguant les guitares en arrière, sauf sur les breaks.
Car on l’a compris, NORSTARAH compte beaucoup sur cet effet de brouillon et de confusion pour développer son style, mais dans ce cas, il est à mon sens nécessaire de mieux jouer sur le rapport guitares/claviers (un peu comme à la fin du 2e et du 3e morceau) de façon à ce que les claviers prennent le dessus, la voix soit bien noyée et que les guitares se contentent de piquer (en arpèges ?) ces nappes de synthé. De plus, il est nécessaire de proscrire tout ce qui peut hacher l’homogénéité des morceaux (ex : les quelques saccades guitaristiques sur le 3e morceau). Le son pourrait être enfin amélioré tout en restant suffisamment cru pour le style. A part cela, on a affaire à de bons passages calmes, comme sur le début du 3e morceau. Dans l’ensemble, les compositions sont bien réalisées et on ne s’ennuie pas.

Bref, voilà un bon petit opus de presque 40 minutes qui n’a rien d’un chef-d’œuvre et qui manque un peu de travail et de personnalité, mais qui reste malgré tout fort agréable. C’est très prometteur pour l’avenir !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsNAGELFAR - Hünengrab im HerbstKVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowLUNAR AURORA - AndachtSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade Forests

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLUNAR AURORA - Ars MoriendiMISTELTEIN - Rape In Rapture

Autres chroniques