NORDWIND

Nordwind / Walk to the Woods

Obscure formation germanique de la période 1996-1998, NORDWIND a sorti sur cette même période deux démos "cultes", comme le dit son label. Comment ? Vous en doutez ?!? Mais si voyons, plus la formation est inconnue et avec des sorties à faible tirage, plus elle est "culte", c'est bien connu ! Et la preuve en est que vous ne connaissiez certainement pas avant d'avoir lu cette chronique, inculte que vous êtes !

Bref, pour rester sérieux, NORDWIND fait de la musique de qualité et mérite bien quelques lignes, c'est certain. Pleinement dans l'esprit fin 90's, le groupe pratique un black atmosphérique assez simple et épuré dans le rendu, tout en étant recherché niveau ambiance, surtout grâce à la présence du synthé, qui sait se faire autant angoissant que majestueux ("Walk To The Woods"). Pour rester dans son pays, il n'a rien de la complexité et de la puissance d'un LUNAR AURORA par exemple, il serait presque à l'opposé. Non, NORDWIND serait plus à rapprocher de formations telles que NOKTURNAL MORTUM sur sa période Lunar Poetry, sans atteindre la même efficacité encore une fois, ce qui peut être un regret.

Néanmoins, l'ambiance est là, les claviers sont très présents mais sans être extravagants, ils laissent même souvent la place aux guitares pour orienter les morceaux, donnant un rendu plus mélodique à l'ensemble, plus tragique, et parfois plus guerrier ("Spirit Of Death" et toutes la partie Nordwind quasiment). Les vocaux sont dans le ton, bien écorché et menaçant, mais manque un peu de pêche, c'est dommage. Disons que l'aspect "démo" prend tout son sens pour le coup. On peut regretter aussi que les titres soient aussi courts, mais cela s'explique à mon avis pour la même raison. Tant que la qualité est là, c'est bien l'essentiel !

Juste un mot sur les intro/outro et autres titres instrumentaux, assez variées entre eux mais faisant tous très cheap, dans le bon sens du terme, c'est-à-dire avec un charme certain. Le genre de chose que seule cette époque avait l'audace de sortir, on pense tantôt aux débuts de TEMNOZOR (l'aspect folklorique en moins), tantôt aux tentatives d'ambient chez HATE FOREST, tantôt aux arrangements d'un Rob Darken sur certains de ses albums (Following The Voice of Blood par exemple). L'intro de la partie Nordwind fait même très ULVER sur Kveldssanger. Oui rien que ça. Tout ça pour dire que cette sortie s'inscrit pleinement dans son époque, cela s'entend très bien.

Finalement, voilà une compilation bienvenue que nous offre Obscure Abhorrence, il aurait été dommage en effet de passer à côté des ces deux démos, pas exempts de défauts certes, mais au charme certain, et c'est bien le principal. Le projet changera ensuite de nom pour NOCTI VAGUS, un seul et unique album verra le jour en 1998 mais ne sonnera jamais comme cela.

par Blaise, le 03/06/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSADNESS - LeaveULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURE WRATH - Ascetic EventideASTRAL PATH - An Oath to the VoidSOLBRUD - VemodSOLBRUD - Jaertegn

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesAGALLOCH - The MantleTHY SERPENT - Forests Of WitcheryTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsCEREMONIAL EMBRACE - OblivionCATAMENIA - Location : ColdFINSTERFORST - Wiege der FinsternisWOLVES IN THE THRONE ROOM - Two HuntersFINSTERFORST - ...Zum Tode Hin

Autres chroniques