NORDVREDE

Monument Viktoria

Venus de Norvège dans un style qui rappelle justement les bons vieux albums norvégiens, le quatuor de NORDVREDE nous offre ici son 3e album pour 7 ans d'existence (2013). Un chiffre ma foi tout à fait satisfaisant. Après des débuts très moyens, le groupe a su développer sa musique sur Legion Nordvrede en 2012, puis confirmer son potentiel avec ce Monument Viktoria, avec une pochette qui fera crisper le sourire de certains...

Musicalement d'abord, NORDVREDE joue un Black plutôt rapide et direct, dénué de claviers, avec un son, des structure et une approche générale qui ne sont pas sans rappeler quelques vieux GORGOROTH, auquel on peut y ajouter une expression proche des ténors du Black Metal orthodoxe actuel. Ajoutons à ce mélange des efforts réels pour produire des mélodies intéressantes, à plusieurs moments. En effet, l'inspiration n'a pas été oubliée et si aucun morceau ne ressort vraiment, des passages pertinents ressortent régulièrement. La voix est puissante mais bien mixée et produite, elle s'insinue très bien dans les structures musicales. Côté construction musicale d'ailleurs, on a le droit à pas mal de breaks, intelligents pour la plupart d'entre eux, et des efforts pour faire rebondir l'attention de l'auditeur. Sans être très complexe, on a donc un travail formel de qualité, servi par des riffs bien Black (mais qui savent innover, comme par exemple sur le 4e morceau) et des instruments au niveau. Bref, pas grand-chose à dire pour cet album, qui est à la fois travaillé et efficace, tout en conservant sur le fond et la forme, l'intégrité des vieux jours. Le problème vient de la durée (même pas 34 minutes), qui l'empêche de concurrencer des albums du même style et de la même qualité générale, mais souvent plus long de 40% au moins. Deux bons morceaux de plus du même acabit leur auraient valu une note sans aucun doute supérieure...

Comme on l'avait dit, la pochette laisse penser à une idéologie assez ambiguë (au même titre que leurs compatriotes de KAEVUM, dont l'un des membres de NORDVREDE sur la pochette porte d'ailleurs un tee-shirt) ? A la lecture des textes du livret (le titre de l'album est à lui seul assez explicite) et au visuel, je pense qu'il faut au contraire considérer leur thématique, au même titre que celle de KAEVUM justement, comme le besoin de mettre en avant une fierté nationale et identitaire, un sentiment de puissance émanant de leur peuple et de leurs traditions, et non comme la volonté d'exhiber une quelconque idéologie NS. Comme quoi l'habit ne fait décidément pas le moine. Ce concept est moyennement rendu, on l'aurait deviné, mais on ressent pourtant quelque chose. Quant au visuel, à défaut d'une pochette très moyenne sur le plan artistique, l'intérieur du livret et du digipack est bien meilleur, avec quelques beaux paysages peints et un réel effort de mise en page.

Un bon album qui fait du neuf avec du vieux et qui aura l'avantage donc de plaire à un grand nombre de fans, d'autant que le potentiel est vraiment là ! Dommage qu'il soit si court, car il s'agit de leur meilleur album à ce jour !

par Baalberith, le 21/11/2013

D'autres albums de Black Metal recommandés

ENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanENSLAVED - EldKAMPFAR - Fra UnderverdenenNATTFOG - Mustan Auringon RiittiM8L8TH - Nepokolebimaja VeraDYSTER - Le Cycle SénescentNEKROS MANTEIA - Deus OtiosusARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreTAAKE - Noregs VaapenMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - Fantomatic PlenitudeDIAPSIQUIR - A.N.T.I.

D'autres albums d'ambiance Nationaliste recommandés

ASKIVAL - EternityFORTERESSE - Crépuscule d'OctobreARSAIDH - RootsAUTARCIE / BAISE MA HACHE - Ultra-RuralAUTARCIE - Retour en crasseASMUND - Will

Autres chroniques