NOKTURNAL MORTUM

NeChrist

En voilà un album qui a fait couler beaucoup d'encre ! Je passe les propos en interviews de Knjaz Varggoth sur les Nazis et les Juifs, mais à propos de cet album-même, les signes sont visibles pour qui prend la peine de les déchiffrer : 88 tracks pour signifier Hail Hitler (8 = 8e lettre de l'alphabet, donc H, ce qui donne HH). On peut citer encore quatre éléments plus ou moins dissimulés qui viennent prouver leur tendance: la moitié de croix celtique sur la pochette (symbole courant dans les mouvances d'extrême-droite nationaliste), le morceau "The Call Of Aryan Spirit", les Hoya qui sont similaires Hoï! Hoï! des skinheads et enfin les mitraillettes sous le CD, dont les gâchettes sont soigneusement disposées de manière à former une croix gammée. Bref, la couleur est annoncée, mais bien heureusement pour la qualité musicale et conceptuelle de l'album, elle ne les gêne nullement !

La première chose qui marque à l'écoute de ces 72 minutes de musique (au final moins, car de la 10e à la 87e plage on a le droit à un morceau de 5 minutes de bruitages de Nature divisé en petits morceaux de 4 secondes chacun qui se suivent simplement sans coupure ; et le dernier morceau est une reprise de Lunar Poetry), c'est la belle symbiose entre Black Folklorique d'un côté et violence bien typique du groupe de l'autre. Outre les 4 instruments « classiques » (batterie, guitares, claviers et basse), on peut évoquer les violons, sopilkas, tambourins, okarina, flûte, reed pipes, lire, bubien, kvach, dzyony, domra, drymba et zitra. Bref, tout un assortiment d'instruments bien slaves qui permettent d'assumer leur style sur cet album. Ajoutons-y quelques chœurs masculins et féminins, et la boucle est bouclée. Ce choix leur permet également d'assurer une bonne variété musicale avec quelques influences death (ex : sur le 2e morceau) et une utilisation moindre du clavier, cela afin de faire mieux ressortir les 17 instruments différents utilisés dans cet album ! Les structures musicales sont donc bien fichues et très bien maîtrisées : petite introduction (qui fera office de rituel d'entrée pour les albums suivants) et conclusion ; breaks assez tranchés et tout à fait judicieux ; enfin transitions soignées. C'est par contre du côté de la technique que ça pêche un peu. Disons que le niveau est un peu juste pour l'ambition musicale, mais cela ne choque pas et suit parfaitement leur style très organique et évite de noyer le rendu dans une densité musicale trop forte. La production également est un peu juste, mais encore une fois, cela ne choque pas. Enfin, tant qu'à faire le tour des défauts musicaux, la voix bute un peu par moments. Certes, Varggoth est un excellent compositeur mais pas le meilleur chanteur...

Concrètement, tout cela offre des compositions de qualité dans lesquelles on peut distinguer à chaque fois de bons riffs et des bonnes mélodies, NOKTURNAL MORTUM oblige. Quelques petits passages à vide, mais entre folk, mélodies et violence, le compte est bon ! De même l'ambiance est excellente : le paganisme slave est évidemment très bien exploité et on est plongé dans le cœur de leur concept dès l'introduction : un superbe voyage sur les terres maudites d'Ukraine, entre forêts au crépuscule et marais lugubres. Quel dommage que le visuel ne suive pas ! En effet, la pochette passe encore, mais le livret 4 pages quasi vide et la présence, dirons-nous anachronique, de mitraillettes laissent vraiment à désirer. Seul le logo vient rattraper le tout !

Un album très personnalisé de NOKTURNAL MORTUM, comme à chaque fois, et comme à chaque fois aussi, d'une grande qualité !

par Baalberith, le 24/04/2012

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

MANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarFINNTROLL - Midnattens WidunderFINNTROLL - Jaktens TidBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeFINNTROLL - NattfödBLACK MESSIAH - Oath Of A WarriorFINNTROLL - Ur Jordens DjupBLACK MESSIAH - First War of the WorldBLACK MESSIAH - The Final JourneyFINNTROLL - BlodsveptBLACK MESSIAH - Heimweh

D'autres albums d'ambiance Slave recommandés

ASMUND - Песнь кровиSVARGA - Spirit of the LandWĘDRUJĄCY WIATR - O turniach, jeziorach i nocnych szlakachZAKLON - Viatry Karacunavaj nocyVSPOLOKH - Sorrow of the PastBAGATUR - Skazanie Za Drevnobulgarskoto VelichieGNIEU - In the Vortexes of Existence AwarenessTEMNOZOR - Horizons...ARKONA (RUS) - Ot Serdca K NebuDRUDKH - They Often See Dreams About the SpringNOKTURNAL MORTUM - The Voice of SteelNOKTURNAL MORTUM - Weltanschauung

Autres chroniques