NOCTURNAL DEPRESSION

Nostalgia - Fragments of a Broken Past

Nostalgia - Fragments of a Broken Past, premier album des Français de NOCTURNAL DEPRESSION  est sorti sur deux labels différents :

Tout d'abord chez Whispering Nights Productions en 2006 :

1. "And Fall the February Snow" (09:19)

2. "A Life To Suffer" (15:13)

3. "Intermezzo Pt I - Fragments Of The Past...." (04:24)

4. "Suicidal Metal Anthems" (12:20)

5. "Intermezzo Pt II - ... Lie Broken And Lifeless" (05:11)

6. "Nostalgia" (20:34)

7. "In My Dreams" (08:32)

Puis, réorganisé, remastérisé et réenregistré chez Sun & Moon Records en 2007 :

1. "Intro - Fragments Of The Past...." (04:26) 

2. "And Fall The February Snow" (6:54)

3. "A Life for  Suffering" (12 :32)

4. "Intermezzo Pt II - ... Lie Broken And Lifeless" (5:13)

5."Nostalgia" (16.38)

6. "In My Dreams" (8 :34)

Cette chronique concerne la deuxième édition de S.M.R.

Après une intro instrumentale d'une sérénité exemplaire, dominée par les claviers, les  trois titres suivants adoptent un  rythme un peu plus soutenu accentué par la gratte ou la batterie. Le titre "Nostalgia" mérite un temps d'arrêt. Du long de ses 17 petites minutes, il me laisse rêveur à chaque écoute. Dans le style de NEHËMAH par l’intonation, la compo et la voix avec une légère réverbération, ce morceau vaut à lui seul l’investissement pour cet opus.

Musicalement d’une mélancolie extrême et lyriquement dépressif, cet album lent et lancinant est très homogène. N’y recherchez pas de brutalité ou de rythme effréné mais de l’amertume et du désespoir engendrés par la lassitude d’un monde médiocre en perdition. La description d'une voix caverneuse magnifique style True Black sur des claviers omniprésents pourrait choquer, mais l’écoute est tout autre grâce à une bonne interprétation. Quelques bruitages bien posés agrémentent les mélodies (vent, souffle,...etc).

Concernant les compos, on peut juger les nombreuses répétitions pénibles et  usantes mais quand un morceau se termine, on ne peut s’empêcher de regretter qu'il soit déjà terminé... D'ailleurs, ces répétitions et ces longueurs répondent vraisemblablement à une volonté de la part de NOCTURNAL DEPRESSION. Le côté subliminal qui en découle est tout à fait sidérant...

Quant au visuel ton Sepia, il représente une jeune fille nostalgique, étonnant non ?

par HaßWeG, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Doom Metal recommandés

MORTUALIA - MortualiaNOCTURNAL DEPRESSION - Four Seasons to a DepressionBETHLEHEM - BethlehemFORGOTTEN TOMB - Songs To Leave

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

SAD - Abandoned and ForgottenSALE FREUX - Adieu, vat !SKYFOREST - AftermathVIOLET COLD - AnomieWOODS OF DESOLATION - As the StarsAUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesHYPOMANIE - Calm Down, You Weren't Set on FireOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationDODSFERD - Cursing Your Will to LiveSAD - Devouring the DivineSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidTRNA - Earthcult

Autres chroniques