NIHIL NOCTURNE

Entheogen

Pour ne citer que les albums précédents, Necrohell, Condensé de Haine Pure sur un son raw (les majuscules n’étant pas une erreur de frappe) et Wahnshinn.Tod .Verrat, plus atmosphérique mais tout autant haineux, NIHIL NOCTURNE enchaîne avec Entheogen en 2008, album composé de 6 titres de 34 minutes sorti chez N.C.U en versions vinyl et tape (logique, Vigridr est le boss) et chez End All Life Productions sur CD.

Comme sur Necrohell, cet album commence par de l’ambiant avec "Simulacrum” (03:44), marquant de dégout pour l’humanité avec des vocaux en arrière plan. Imaginez-vous en pleine forêt par un jour de brouillard intense, avec une voix lointaine qui surgit... S’ensuit ”Entheogen” (07:41), une plainte semi dépressive où la rage s’accentue suivant les riffs. Une impression de douleur insupportable et de souffrance s’en dégage. Avec ”Phenomenon” (06:16) et ”Unearth” (04:54), le rythme est plus confus, presque chaotique, signe d’écœurement. ”Secret Doctrine” (03:52) est plus raw, Nordvinth vomissant sa haine dans un rythme soutenu. ”Lithium Crown” (07:29) débute par une minute d’ambiant pour enchainer sur un mi tempo.

L’album en général est de style atmosphérique dépressif mélodique. Pour cette raison, je vous laisse le soin d’apposer une étiquette appropriée. C’est du Black Metal, point. L’intrigue de cet album réside dans la profondeur de son âme, NIHIL NOCTURNE a le don d’aller chercher ses atouts dans le cœur de l’enfer et de nous apposer son ressenti sur un support avec une belle prod. Les vocaux, caverneux, rageurs et plaintifs sont limite dépressifs. Les mélodies sont bien construites et souvent pesantes démontrant que la vie dans ce monde est un fardeau.

L’ambiance glauque et torturée est celle d’un misanthrope blasé empli d’amertume qui dégage une souffrance insoutenable. Le visuel, bien étudié, reflète parfaitement la musique et je me surprends à chaque fois que j’ouvre le livret à trouver un petit plus (à noter que les paroles sont incluses dans le livret).

Au final, je ne peux que regretter que NIHIL NOCTURNE n’ait pas réitéré l’esprit dégagé par Necrohell, celui-ci officiant dans mon style de prédilection. Ce changement de direction depuis Wahnshinn.Tod .Verrat. vaut néanmoins largement le détour, Entheogen lui fait suite. Je vous invite à le découvrir, même si vous n’êtes pas adeptes de ce style.

par HaßWeG, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsNAGELFAR - Hünengrab im HerbstKVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowLUNAR AURORA - AndachtSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade Forests

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LORD BELIAL - Enter The Moonlight GateDISSECTION - The SomberlainDIAPSIQUIR - A.N.T.I.EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseSHINING - V - HalmstadFARSOT. - IIIIDARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyDEATHSPELL OMEGA - KénôseSIGH - Infidel ArtOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - Soulblight

Autres chroniques