NEIGE ETERNELLE

Neige Eternelle

Après une démo auto-produite rapidement épuisée et un enregistrement live sorti chez Les Productions Hérétiques, NEIGE ETERNELLE nous propose ici son premier album. Chose plutôt surprenante, c'est Sepulchral Productions qui s'occupe de l'affaire, label rapidement incontournable quand on s'intéresse un tant soit peu à la scène Québécoise mais généralement peu habitué à sortir du black metal aussi cru et haineux. Pourtant il faut bien l'avouer, dans son genre Neige Eternelle est un incontournable de cette année 2013, tenez le vous pour dit.

Pour ceux qui auraient été induit en erreur à la vue de la pochette, du nom du groupe ou même du label sus-cité, désolé de vous décevoir, mais NEIGE ETERNELLE ne contient pas une once d'originalité, ni de passages atmosphériques ou folkloriques quelconques. C'est un DARKTHRONE-like comme il s'en est créé des centaines depuis près de 20 ans, et dont tout le talent réside dans la grande maîtrise de son art. Ces types ont réussit le mariage idéal entre l'aspect raw et glacial d'un Transilvanian Hunger, le côté énergique et légèrement punk d'un DODSFERD, et les mélodies accrocheuses de la scène finlandaise. 

Pour commencer la structure des morceaux est loin d'être linéaire, les changements de rythmes sont fréquents et sont faits pour marquer les esprits, on devient vite accro par exemple au refrain de "Fier patriote". Les riffs sont très classiques mais bien sentis dans l'ensemble, toujours à titre d'exemple on ne peut s'empêcher de faire le rapprochement entre le riff de "Triste pensée" et celui de "En ås i dype skogen" sur Transilvanian Hunger, preuve parmis d'autres des influences évidentes du groupe. On note de plus la présence de bons breaks ("Comme une charogne") et des vocaux plus que convainquant, réellement haineux et intenses, rendant certains passages déchirants à en crever ("Pluie de couteaux", "Cri de guerre"). Dans ce déferlement de haine, seule la dernière piste finalement, "Pluie de couteaux", se démarque du reste puisqu'elle ralentit le rythme et propose une atmosphère différente, plus propice à la morosité et à l'introspection.

En résumé, des compos solides, une atmosphère intense, travaillée et sans temps mort. Pas de doute, NEIGE ETERNELLE sort ici un excellent premier album. Reste à savoir si la scène lui accordera toute l'attention qu'il mérite, et à en juger par le label choisi c'est déjà bien parti !

par Blaise, le 31/08/2013

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

PANPHAGE - JordONDSKAPT - Draco Sit Mihi DuxRIENAUS - SaatanalleWHITE DEATH - White DeathCATACOMBES - "Le Démoniaque"ABSOLUTUS - Pugnare In Iis Quae Obtinere Non PossisDARK SONORITY - KaosrekviemWATAIN - Casus LuciferiFÖRGJORD - UhripuuPANPHAGE - DrengskaprGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)MAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral Might

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

WOODS OF INFINITY - HamptjärnCELESTIA - Frigidiis Apotheosia: Abstinencia GenesiisWOLFSHADE - TroubleNOCTURNAL DEPRESSION - Four Seasons to a DepressionDODSFERD - Cursing Your Will to LiveBLODSRIT - HelvetshymnerVEIL - SombreSUI CAEDERE - ThrèneCOLDWORLD - Melancholie²PENSEES NOCTURNES - GrotesqueHYADNINGAR - Imminent Useless SoulDRAPSNATT - Hymner Till Undergången

Autres chroniques