NEAR

Our Sun

Pochette old school, logo old school, titres old school, et style …et bien… pas si old school que ça finalement. NEAR est une jeune formation italienne, et malgré un style plus accessible que je ne l’aurais cru, le groupe se défend bien, mais n’a aucune identité, en plus de tourner rapidement en rond, c’est une des grosses limites je pense.

En fait, malgré un style globalement cru, via les vocaux et la rythmique très basique notamment, NEAR a quelque chose d’assez accessible. Cela vient surtout de la mélodie, la façon de riffer fait tour à tour penser à BURZUM, et même parfois DRUDKH sur certains plans très légers (flagrant sur le premier titre « Old Springs of Astral Matter »), des trucs encore plus atmosphériques rappellent WOLVES IN THE THRONE ROOM, et des éléments encore plus aériens, limites mielleux, sont malheureusement dignes d’un groupe de post-black (la décence m’oblige à ne citer aucun nom). C’est comme si le groupe souhaitait ne pas tourner le dos à ses influences old-school, mais voulais tout de même aller de l’avant. Un écart difficile à tenir, et qui a le défaut de ses qualité : ça ne plait à aucun des deux « camp » en question. Cependant, ce n'est pas le pire, s’inspirer d’hier et d'aujourd’hui est une bonne démarche en soi, mais ce n’est pas la plus évidente, et dans le cas de NEAR, cela manque clairement de profondeur pour convaincre sur la durée. Non seulement il faut aimer les structures répétées en boucles (ce qui est mon cas, mais on n'est pas nombreux), mais la monotonie s'installe très vite en réalité. Je vais tenter un rapprochement hasardeux, avec DUNKELHEIT qui proposait en gros le même album en 2014 : personnalité nulle et style entendu mille fois. Sauf que c'était un bon album, car la tension était palpable d'un bout à l'autre. Chose complètement absente ici.

Cet album s'essouffle donc très vite, pour peu qu'il en surprenne quelques-uns aux premières écoutes. Il reste trop propre sur lui, trop linéaire et trop impersonnel pour avoir un intérêt significatif. A vous de voir bien sûr, mais j’ai de sérieux doutes.

par Blaise, le 05/05/2016

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

KAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)AUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesMAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusDARVULIA - L'Alliance Des VeninsOSCULUM INFAME - Axis of BloodKHOLD - Mörke Gravers KammerKRIEG - The IsolationistGLORIOR BELLI - Meet Us at the Southern SignTAAKE - ...DoedskvadSIELUNVIHOLLINEN - Syvyydestä

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

F41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumCATACOMBES - "Le Démoniaque"VIOLET COLD - Desperate DreamsENSLAVED - Axioma Ethica OdiniDEAFHEAVEN - New BermudaALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimGERM - LossGERM - WishNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutKESTREL - Weather EyeKHORS - Cold

Autres chroniques