NAZXUL

Iconoclast

Bon... Quand faut y aller, faut y aller. Je ne sais plus combien de fois j'ai écouté cet album tant j'avais du mal à le cerner. Pourtant c'est indéniable, les Australiens maîtrisent leur sujet. Ils ont de la technique acquise au fil des années. le groupe est né en 1993 et même s'il a fallu attendre 14 ans pour entendre ce deuxième album, nos compères n'ont pas cessé d'être actifs. Ils ont fait des concerts, ils ont joué dans d'autres formations aussi : AUSTERE, DROWNING THE LIGHT, WOODS OF DESOLATION, KINSTRIFE&BLOOD... Des horizons musicaux très différents au service ici d'un black metal à mi-chemin entre le symphonique et le brutal. Les claviers fortement présents ne cherchent pas à faire du beau ou à plonger dans une transe débilisante, mais à renforcer les mélodies agressives ; un point commun avec les autres vétérans ressortis de nulle part en 2009 : THORNIUM

Pour prendre une comparaison plus grand public, il y a des similitudes avec le Puritanical Euphoric Misanthropia de DIMMU BORGIR avec les orchestrations à outrance et les voix claires en moins. La musique est particulièrement bien maitrisée avec des passages qui restent tout de suite en tête. Les morceaux deviennent rapidement familiers, agréables à réécouter, mais lorsque l'album est terminé, il n'est pas sûr qu'on a envie d'y revenir de suite. On est repu parce que c'est bon, mais aussi parce que l'ensemble est ronronnant. Le schéma "morceau / intermède / morceau / intermède" répété jusqu'à la dixième plage y est pour quelque chose. Enfin... ça ne gâche pas le plaisir car l'heure de musique est vraiment sympathique et rappelle de vieux souvenirs de "BM sympho de qualité qui n'en fait pas trop".

Ici, rien n'est ridicule ou mou du genou, ni même téléphoné, dépassant sans difficulté les trop polis ABIGAIL WILLIAMS ou SOTHIS. Même la comparaison me semble vulgaire du coup !

Une écoute de temps à autres fait sacrément du bien. Une bonne production, du travail, du coeur ("Oath" est un modèle d'émotion)... c'est difficile de demander plus. Si je suis mitigé, c'est sûrement parce que je regrette de ne plus avoir mes oreilles d'antan, encore vierges, qui auraient trouvé cet album exceptionnel.

par Sakrifiss, le 20/02/2010

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

ALGHAZANTH - Wreath of ThevetatNOKTURNAL MORTUM - WeltanschauungHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraALGHAZANTH - Vinum Intus MOONSORROW - VerisäkeetCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)MOONSORROW - V: HävitettySKYFOREST - UnityEQUILIBRIUM - Turis FratyrWINDRIDER - To New Lands... ALGHAZANTH - The Three-Faced Pilgrim

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

TSJUDER - Desert Northern HellOV HELL - The Underworld RegimeGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)CAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsZERVM - Nihil Morte CertivmSUBVERTIO DEUS - Psalms of PerditionGORUGOTH - GorugothSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusDODSFALL - Den Svarte Skogen

Autres chroniques