NATTSOL

Stemning

 Le groupe le criant lui-même haut et fort, on ne va pas aller à rebrousse poil, et on va citer tout de suite l’influence principale mais pas unique de ces Norvégiens : ULVER. Et pour être plus précis, le ULVER des débuts, celui qui en 1995 sortait Bergtatt, classique parmi les classiques pour la qualité de ses mélanges entre black, vocaux clairs, guitares acoustiques et flûte. Bref, un pilier de folk BM.
 15 ans ont passé et alors que les maîtres sont passés rapidement à autre chose, beaucoup de groupes ont tenté avec plus ou moins de réussite de reprendre le flambeau. NATTSOL est l’un des derniers en date. Formé en 2006, il a pris tout son temps pour sortir un premier album très respectueux des anciens, mais mélangeant en 6 morceaux ce que leurs aînés avaient proposé sur leurs trois premiers essais.

 « Ved Aas I Haustmoerket » est un titre qui annonce la couleur, avec directement des choeurs et des riffs nous ramenant dans l’ancien temps. Ce n’est pas le meilleur titre, mais il met dans l’ambiance.
 « Ved Baal I Kveldstime » est l’un des plus personnels, ajoutant des touches progressives dans les riffs, et avec des vocaux variés. Le jeu entre les vocaux lead et les choeurs est très bien présenté. Ce titre est le plus long avec ses 7.33, mais aussi le plus plaisant. Il est la parfaite illustration sonore de la pochette, enchainant majesté et plénitude avec son break peu avant la 4ème minute. La guitare acoustique fait alors son office, et elle est magnifique. Le groupe parvient bien à faire ressortir la thématique de tout l'album : la nature.
 « Ved Skog I Natterstid» et « Ved Fjell I Vinterblaest » sont plus directs. Leurs fils conducteurs en sont des riffs simples et entraînants sur lesquels viennent se placer des vocaux plus agressifs. Cela se rapproche plus de l’album Nattens Madrigal, mais malheureusement, c’est un peu trop téléphoné pour être une vraie réussite. On sent tout de même la sincérité des musiciens, et l’hommage est respectable. Le deuxième se termine en douceur, avec le retour des la guitqre acoustique, vraiment délicieuse, et le point fort du groupe, assurément. Le calme après la tempête est très bien amené ici.
 « Ved Elv I Eismal Stund » est assez rapide aussi, mais extrèmement intéressant pour la palette de vocaux proposés. Certains sont clairs, propres, mais ils laissent la place à d’autres hurlés avec une conviction troublante et proches de ceux qui caractérisent WOODS OF INFINITY. Si on ajoute à cela des choeurs en retrait, on obtient un titre réussi qui ose même flirter avec FALKENBACH
 Enfin, « Ved Hav I Avdagsleitet » est une balade folk servie par des vocaux féminins. Sans être une daube, il sert juste de conclusion envolée pour l’album. Un atterissage en douceur mignon tout plein.

 En conclusion, cet album m’a fait du bien. Je sais bien que je vais maintenant le poser et ne le ressortir que dans quelques semaines (mois ?), mais il restera un bon souvenir tout de même. Par contre, l’album suivant devrait être différent puisque l’un des membres fondateurs, guitariste acoustique et bassiste, a décidé de quitter le groupe. Vu que son talent était le plus évident et le plus important sur ce skeud, je suis inquiet pour la suite...
http://www.myspace.com/nattsolnorway

par Sakrifiss, le 23/09/2010

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

SVARGA - Spirit of the LandPIAREVARACIEN - If No SunBRAN BARR - SidhKRODA - SchwartzpfadHEOL TELWEN - An Deiz RuzMISOGI - Tofotukami WemitamafeVALUATIR - ICONCUBIA NOCTE - Sekerou Peruna a Kladivom ThoraTEMNOZOR - Horizons...DUB BUK - Idu Na WyBLACK MESSIAH - HeimwehBLACK MESSIAH - The Final Journey

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

FEN - The Malediction FieldsYE OLDE RELIC - The SeasonsWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainFOREST OF FOG - NebelhymnenFIRN - Edge of Another WorldENNOVEN - RedemptionLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsWINTERFYLLETH - The Threnody of TriumphWINTERFYLLETH - The Dark HereafterMOONSORROW - Jumalten aikaTHE CALL - The Call

Autres chroniques