MUSTAN KUUN LAPSET

Viimeinen Laulu Kuolemasta

Groupe finlandais plutôt méconnu et qui a à son actif quatre albums et quinze ans de carrière, MUSTAN KUUN LAPSET nous offre ici son dernier album. La discographie du groupe, sans être déconcertante, est loin d’être homogène et surtout répétitive grâce à une certaine richesse musicale qui laisse une part importante à l’inspiration et à la mélodie, ce qui leur permet d’attirer sans difficulté l’oreille, même réticente, des auditeurs.

Ne cherchons pas l’intérêt de la musique de MUSTAN KUUN LAPSET dans le fond : elle ne réside certainement pas dans l’ambiance, pour ainsi dire absente, même s’il ressort de certains morceaux une certaine émotion (le dernier morceau à lui seul offre un bel échantillon de tristesse), encore moins dans le concept (absent) et les artworks des albums (souvent mauvais). Non, MUSTAN KUUN LAPSET c’est avant toute chose la musique pour la musique. Et de ce côté, il faut reconnaître que le talent est présent. Rien que le premier, le quatrième et le dernier morceau, témoignent de cette capacité que possède le groupe à offrir quelque chose de vraiment inspiré, avec de bonnes mélodies. Et pourtant nous sommes loin de tous les clichés formels du genre : pas de structure classique (à peine quelques retours que je n’oserais appeler refrains), pas de redondance et de répétition. Les breaks sont nombreux (celui à la guitare sèche dans le dernier quart du quatrième morceau est un classique du groupe, tout comme l’intro du morceau suivant), les changements de rythme également, et tous les instruments ont leur mot à dire (même si les guitares l’emportent aisément). Ajoutons à cela quelques passages plus lourds (notamment au début du 6e morceau) ou d’autres bien plus rapides, ainsi que plusieurs passages au violon. On obtient au final quelque chose de vraiment fourni musicalement et efficace, que demande le peuple ?!

Les défauts sont plutôt à mettre au crédit, si je puis dire, de la voix black metal, parfois bien trop grave, alors que les voix claires (cf. dernier morceau) sont vraiment bonnes. Un moins qui n’est pas vraiment gênant car au final, les voix graves ne sont pas si présentes que ça dans MUSTAN KUUN LAPSET et la voix bm classique est heureusement plus présente.

Voilà donc un album varié, très bien foutu et inspiré : à connaître !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal recommandés

NATTFOG - Mustan Auringon RiittiDUX - VintrasKESTREL - Weather EyeDIAPSIQUIR - A.N.T.I.NEKROS MANTEIA - Deus OtiosusDYSTER - Le Cycle SénescentMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - Infantile EspiegleryNUIT NOIRE - Fantomatic PlenitudeNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationM8L8TH - Nepokolebimaja VeraARS MORIENDI - Du tréfonds d'un être

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

GERM - WishKESTREL - Weather EyeJANVS - VegaTHE RUINS OF BEVERAST - Unlock The ShrineSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumFURZE - UTDMISOGI - Tofotukami WemitamafeALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimSOLEFALD - The Linear ScaffoldNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutSEELENTOD - The Ageless Dynasty

Autres chroniques