MOTHER DARKNESS

One Hundred Years of Emptiness

Difficile d'avoir des informations fiables sur ce groupe, difficile aussi de le contacter (un ou deux sites parlent de lui, mais entièrement en mandarin, et pour leur label...c'est pareil !), difficile encore et enfin de se procurer cet album. Et pourtant, ce serait dommage de passer à côté de celui-ci...

MOTHER DARKNESS, qui est en fait un one-man-band, joue un Black Metal bien atmosphérique, certes un peu sous-mixé et légèrement raw sur les bords, mais plutôt bien fichu. D'abord sur la forme, car il est indéniable que si rien n'est vraiment élaboré d'un point de vue technique, la construction musicale générale est au contraire de qualité. Les breaks sont en effet nombreux et crédibles, placés là où il le faut. Ils viennent nuancer une musique pourtant très portée sur le mid-tempo, qui aime les longueurs atmosphériques mais aussi les passages où s'expriment davantage les guitares, et relancer l'intérêt musical de l'album ponctuellement. Ajoutons l'utilisation intelligente des samples de Nature, de quelques choeurs en fin d'album et de quelques instruments à vent, ainsi que de la guitare sèche. Tout ceci apporte un plus indéniable pour la musique et l'ambiance. Cela complète le jeu des claviers, évidemment important, mais également celui des guitares, qui ne sont pas oubliées, répétons-le, ainsi que la voix, qui s'intègre bien au style. Le tout est donc bien maîtrisé, il manque juste une meilleure production et un peu plus de travail sur les instruments pour devenir vraiment bon. En attendant, on pourra apprécier ici des morceaux inspirés et plaisants, dont aucun moment extra-ordinaire ne vient frapper l'auditeur, mais qui est dénué pour ainsi dire de temps morts. Plutôt efficace donc et vraiment très éthéré.

Le visuel est plutôt bien sympa ma foi, avec un ensemble noir et blanc cartonné. On nage dans le classique, mais c'est bien fait. Dommage seulement que l'intérieur ne soit pas plus travaillé. En tout cas le concept est donné : c'est sombre ! L'ambiance le respecte suffisamment bien, y ajoutant un petit côté mélancolique voire dépressif qui est bien trouvé. Bref, pas difficile de plonger dans son univers, dès le moment où l'on est attiré par le style.

Un bon album de Black Metal atmosphérique chinois, agréable et subtile, qui manque un peu de travail formel, mais qui touche juste à tous niveaux. On se croirait revenir au temps des meilleurs moments de THY SERPENT, en plus organique et amateur...

par Baalberith, le 08/08/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSADNESS - LeaveULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURE WRATH - Ascetic EventideASTRAL PATH - An Oath to the VoidSOLBRUD - VemodSOLBRUD - Jaertegn

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Autres chroniques