MORRIGAN

Plague, Waste And Death

L'album commence par une entrée au cœur de la bataille et on se dit d’emblée que cela va être pas mal…

…et puis le premier morceau arrive, suivi du deuxième et on se demande rapidement si on ne s’est pas trompé et que l’on n’a pas mis un Bathory ou un The Return dans la platine, tant cet album est proche de la première vague de BATHORY du milieu des années 1980. Tout y est : le son assez crade, les riffs, les structures (rythme assez lent et riffs typique avec parfois quelques courts soli çà et là : on y croirait car ça fait plus vrai que nature !) ; le seul point de différenciation vraiment tangible est la voix quand même plus Black (quoique !) et à la rigueur quelques chœurs (ex : 5e morceau). Cela fait quand même peu pour accepter la légitimité d’une œuvre qui n’est à première ouïe qu’un vulgaire pompage d’une musique qui a vingt ans !
Alors les défauts sont à peu près les mêmes, mais si BATHORY avait le mérité d’inaugurer un style et une manière de jouer, dans les années 1980, MORRIGAN n’a aucun mérite, au contraire, à refaire la même chose au début du XXIe siècle, surtout que le concept étant épique, l’ambiance passe un peu à côté de l’effet escompté tant l’auditeur a dans l’esprit un des trois premiers BATHORY (à part quelques passages comme lors des ajouts de chœurs).
Ainsi, MORRIGAN a plagié la recette et a juste rajouté une sauce superficielle à lui, même pas une couche de vernis ; pour cacher le tout peut-être, je ne sais pas !
A part ça c’est bien fait, il faut le reconnaître et ceux qui n’en ont rien à faire du copiage et qui aiment les premiers BATHORY vont sans aucun doute apprécier un album-plagiat aussi bien foutu.

Arnaque ? Pour ma part on ne peut plus et je ne vais certainement pas cautionner ça…

Bref, vous ne connaissez pas BATHORY ? Eh bien écoutez Morrigan : leurs albums ne sont ni plus ni moins qu’une reprise de la discographie des Suédois, presque au riff près et cet album n’y fait absolument pas exception ! On peut être amené à reprendre un style peu original, pas de problème, mais pas à ce point quand même : quand on aime un groupe on l’écoute, on ne le recopie pas, surtout pas dans la diversité de sa discographie.

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGANTYR - UlykkeF41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeDARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreSARKRISTA - Summoners of the Serpents WrathASMUND - WillGOATMOON - Stella Polaris

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

SUMMONING - Oath BoundSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameIMMORTAL - At The Heart Of WinterSUMMONING - Old Mornings DawnDARKTHRONE - The Cult Is AliveBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleSUMMONING - StrongholdMACABRE OMEN - Gods of War - At WarSA MEUTE - 50 contre 1SAMAEL - Reign Of LightSTORMLORD - Supreme Art Of WarEQUILIBRIUM - Erdentempel

Autres chroniques