MORGUL

Lost In The Shadows Grey

Après deux démos et trois années d'expérience, MORGUL sort ici son premier album sur Napalm Records. Bon début donc pour un premier album qui permet une certaine visibilité pour ce duo norvégien alors inconnu.

Musicalement, MORGUL possède un gros avantage : son talent dans la construction musicale. En effet, à l'instar des premiers ABIGOR, ils multiplient les breaks (violence constamment entrecoupée de passages calmes à la guitare acoustique ou au violon en mid-tempo, qui augmentent d'autant le contraste musical), mais sur des morceaux bien plus longs (environ 8 minutes et demi en moyenne). Le rythme est plutôt varié et bien maîtrisé, les structures aérées et efficaces, même si les transitions sont à soigner (elles sont un peu brusques parfois) et qu'il existe peut-être un petit manque de symbiose entre les claviers et les guitares qui tend à contraster un peu fortement l'ensemble. Après tout, c'est leur style et ils se débrouillent bien ainsi. La voix, un peu rocailleuse n'est pas des plus belles, mais correspond au style et génère une certaine puissance intéressante pour leur musique. Enfin, cet album révèle des compositions globalement variées et originales pour l'époque, tout en conservant la flamme de l'inspiration, c'est vraiment l'une des meilleures choses que l'on puisse offrir à l'auditeur !

Un concept sombre et gothique (manoir hanté poussiéreux) très bien mis en évidence, on se croirait dans un livre de Lovecraft ! L'ambiance est en effet soutenue, du début à la fin de l'album. On n'en dira pas autant du visuel, vraiment mal fichu. Encore une fois on a vraiment l'impression d'avoir entre les mains les premiers albums d'ABIGOR : pochette passable, livret de 8 pages agrémenté de zones dorées, de posing très kitch et d'un travail minimum. Ca fleure bon le milieu des années 90, mais ça n'a rien de très abouti en soi.

MORGUL commence donc fort en s'engouffrant dans ce que l'on pourrait appeler l'horror Black Metal. Vivement le prochain album !

par Baalberith, le 28/06/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgLOTH - ApocrypheSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnPLANETSHINE - Way to NowhereSALE FREUX - VindilisRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURITAS VIRGINUM - Décennie de SouffranceAN AUTUMN FOR CRIPPLED CHILDREN - The Long GoodbyeMACABRE OMEN - The Ancient Returns

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ANOREXIA NERVOSA - DrudenhausCRADLE OF FILTH - Cruelty And The BeastHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...HECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent MassacreGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceCRADLE OF FILTH - Dusk And Her EmbraceLIMBONIC ART - In Abhorrence DementiaBELENOS - L'ancien TempsPENUMBRA - The Last BewitchmentGRAVEWORM - Engraved In BlackENSLAVEMENT OF BEAUTY - Megalomania

Autres chroniques