MOONSORROW

Kivenkantaja

Fort de quelques années d'expérience en cette année 2003, MOONSORROW sort ici son meilleur album à ce jour (2012), très belle symbiose entre l'ancienne période plus folk et entraînante et la seconde, plus portée sur les ambiances et les atmosphères, les symphonies. Il s'écarte ainsi définitivement de la tutelle musicale de FINNTROLL (le compositeur principal étant le même dans les deux groupes) pour adopter son style, et s'installe définitivement au cœur de la scène pagan nordique !

Que de maturité pour nos petits Finlandais qui sont à présent un groupe bien solide depuis quelques années ! Le groupe nous offre enfin ici une musique affermie, professionnelle mais toujours inspirée et efficace. Elle est à la fois enivrante, très épique et magnifiquement maîtrisée, dans un mid-tempo général des plus réalistes : des chœurs, de la guitare sèche, de l'accordéon et une très bonne utilisation des claviers au sein d'orchestrations très pertinentes, tout y est ou presque ! Sur la forme donc, c'est à la fois varié et accompli. Les structures sont elles-mêmes bien variées, riches et parfaitement contrôlées, durant la totalité des presque 54 minutes que constitue ce 3e album, sans jamais perdre le fil directeur de l'album. Finalement, même si les claviers conservent sans conteste le rôle majeur au sein de la musique de MOONSORROW, les guitares et les autres instruments sont loin d'être oubliés. Notons une conclusion de charme sur fond d'ambiance traditionnelle, accompagnée d'une belle voix féminine et des choeurs, profonds et subtiles, qui viennent achever une oeuvre finalement bien homogène malgré tout. D'autant plus homogène que chaque morceau est suivi du suivant par une transition douce qui fait qu'on ne distingue plus là où s'arrête le morceau et où commence le suivant : bel effet ! N'oublions pas de préciser que les morceaux sont tous dans l'ensemble de qualité, avec de très bons passages, bien que, comme toujours, aucun morceau n'est vraiment extraordinaire...

Côté ambiance, la réussite est cette fois-ci carrément totale ! Rien à dire. Des samples à la gestion d'une musique très empreinte d'atmosphères païennes et nordiques, le concept est admirablement mis en scène et il suffit d'écouter cet opus pour se plonger dans leur univers. Le seul bémol donc, comme souvent, est le visuel. La pochette est certes simple et efficace, mais malgré une homogénéité dans les tons blancs du reste de ce visuel, le travail est absent et l'intérieur du livret se contente de nous donner les paroles sur fond de négatif à peine crédible. Bien dommage !

Beau coup de maître ici : à connaître absolument !

par Baalberith, le 25/03/2013

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

ESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...WINDRIDER - To New Lands... SKYFOREST - AftermathMESARTHIM - AbsenceHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)DIMMU BORGIR - StormblastBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .OLD MAN'S CHILD - Revelation 666 - The Curse Of DamnationMORGUL - The Horror GrandeurMOONSORROW - Jumalten aika

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

WINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdMANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraTHYRFING - Valdr GalgaHELHEIM - Av Norron AettENSLAVED - EldFALKENBACH - Ok Nefna Tysvar TyNYDVIND - Eternal Winter Domain

Autres chroniques