MISOGI

Tofotukami Wemitamafe

 Le Black Metal est un style qui a dépassé les frontières depuis déjà bien longtemps, mais qui reste mineur dans certaines régions du globe. Pour le Japon par exemple, même si certains groupes sont très connus (SIGH, ABIGAIL, ARKHA SVA...), la scène est minuscule comparée à la passion pour le metal en général dans ce pays. La plupart des formations évoluent dans un underground total, et n'ont pas le succès qu'elles méritent. CATAPLEXY ou INFERNAL NECROMANCY en savent quelque chose.

 Par contre, rares sont le groupes du Pays du Soleil Levant à avoir nipponisé leur BM. La musique est généralement respectueuse des origines et souvent axée sur la mélodie. Pour trouver du black à la sauce japonaise, il n'y avait guère que MAGANE et ses albums de 1999 et 2003 avec des vocaux, des instruments et des ambiances théâtrales rappelant le kabuki. Leur style a d'ailleurs trouvé un nom : le Yomi Metal, un mélange difficile d'accès car les parties japonisantes peuvent paraître décalées pour celui qui ne connaît pas la culture du pays.
 Pour moi, qui vit au Japon depuis près de 10 ans, MAGANE a toujours été une totale réussite, et sa mise en hibernation pour une durée indéterminée m'avait ennuyé. Il n'y aurait plus de Yomi Metal ? Eh bien c'était sans compter sur MISOGI (qui signifie "Mort Corporelle"), un projet né en 2001 et qui contient toujours deux membres de MAGANE, aidés sur ce premier album tardif d'une flûtiste et de deux vocalistes invités, un homme et une femme.
 Ceux qui n'ont jamais aimé MAGANE imaginent peut-être encore le pire, mais ils doivent laisser une chance à cet album, car le résultat n"est pas le même, et surtout bien moins théâtral, plus axé sur l'utilisation d'instruments et de chants japonais traditionnels. Et ça commence dès la superbe introduction d'une minute. Au lieu de nous pondre une mélodie au piano ou au clavier comme la plupart des Occidentaux, nous avons un chant japonais qui plonge dans l'atmosphère médiévale. La langue japonaise est d'ailleurs bien plus présente que chez MAGANE, et ici on se retrouve avec un équilibre parfait avec l'anglais. Cette double utilisation permet de varier les ambiances. Alors que les vocaux en anglais sont typiquement BM, ceux en japonais sont principalement chantés en voix claire, en incantations ou encore en déclamations.
 On les retrouve dans la plupart des titres. Ils viennent se greffer sur une musique où les riffs font mouche, et où les breaks sont nombreux mais efficaces. Le côté japonais se fait ausi fortement sentir grâce aux ajouts de flûte. Sur "Susanowo", elle apparaît idéalement pour couper le titre et remettre en mémoire des scènes de films de Kurosawa. On a le même procédé sur le long "Filume" et ses 11mn. Ce morceau est un concentré de tous les éléments du groupe : instruments traditionnels joués en même temps que le reste, riffs mélodiques légers, apparition de flûte, vocaux dans les deux langues, vocaux féminins et masculins, passages agressifs qui tournent au thrash/punk...

 La musique de MISOGI coule de source malgré les différentes influences, et prouvent que le Yomi Metal est crédible. C'est aussi une nouvelle démonstration du talent des Japonais pour intégrer dans leur culture les éléments occidentaux. Par contre, c'est évident qu'il faut avoir une oreille qui accepte les sons japonais, sinon le décalage avec le BM "traditionnel" pourrait heurter... Pour récapituler, MISOGI est un MAGANE plus mûr, plus "pagan" dans l'esprit et qui sonne plus progressif à cause de ces incrustrations originales.
http://www.myspace.com/misogijp

par Sakrifiss, le 11/06/2010

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

MANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarFINNTROLL - Midnattens WidunderFINNTROLL - Jaktens TidNOKTURNAL MORTUM - NeChristBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeFINNTROLL - NattfödDUB BUK - Idu Na WyBLACK MESSIAH - Oath Of A WarriorFINNTROLL - Ur Jordens DjupCONCUBIA NOCTE - Sekerou Peruna a Kladivom ThoraVALUATIR - I

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

F41.0 - BürdeDEAFHEAVEN - New BermudaKESTREL - Weather EyeCIRRHUS - CirrhusPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationCATACOMBES - "Le Démoniaque"GERM - LossGERM - WishMANETHEREN - Solitary Remnants

Autres chroniques