MGLA

Exercises in Futility

Depuis une dizaine d'années que MGLA sévit sur la scène, il est parvenu à se faire un nom que personne aujourd'hui ne pourrait contester. Et pour cause, pas grand-chose à jeter dans sa discographie depuis quelques années. Avec ce nouvel album, le duo polonais enfonce le clou avec un album très proche du précédent, bien qu’encore un peu plus épuré.

Les fans du groupe ne seront pas déçus, car le style de MGLA reste ce Black Metal bien mélodique, teinté d’un rythme globalement mid-tempo, adoptant une approche résolument crue où les rythmiques font la presque totalité du boulot. Les morceaux se construisent autour d’un ou de deux riffs directeurs, des mélodies agréables et distillées dans la structure musicale générale, à côté desquelles s’échappent plus ou moins régulièrement quelques accélérations. La construction musicale est ainsi bâtie sur un schéma de base simple, assez linéaire, mais rudement efficace. Impossible donc de s’ennuyer, la densité musicale de l’ensemble n’étant nullement indigeste, mais au contraire tout à fait conforme aux canons du Black orthodoxe. Il est vrai que l’exercice est particulièrement rodé aujourd'hui et le groupe aurait des difficultés à surprendre qui que ce soit, en mal comme en (trop) bien. La voix n’a pas changé non plus : éraillée et peu expressive, elle s’insère néanmoins très bien dans la musique. Côté rendu, le niveau est là, heureusement, et les 42 bonnes minutes de ce court opus passent sans qu’on s’en rende compte. C’est presque dommage !

Epuré, le visuel l’est également. Entièrement noir, livret compris, il ne présente comme ajout que la pochette et les paroles en blanc dans le livret, c’est tout. Vous allez me dire que c’est un peu charrier, c’est vrai, mais il faut reconnaître que ça sied parfaitement avec le concept de l’album. Celui-ci est en effet sombre, mais avec un petit côté dépressif et mortuaire qui est parfaitement rendu par la pochette. Le rendu dans l’ambiance est intéressant, mais un peu faiblard, ce n’est de toute façon pas le principal atout de cet album.

Encore un très bon album, peut-être un peu moins percutant que le précédent sur l'ensemble, mais qui ravira tout le monde sans aucun souci ! Une valeur sûre.

par Baalberith, le 28/01/2016

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

PROPAST - Věstnik PreispodnjiGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)CAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsSUBVERTIO DEUS - Psalms of PerditionDUNKELHEIT - Mors AeternaSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitSIELUNVIHOLLINEN - SyvyydestäHORNA - Sanojesi ÄärelleRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusGLORIOR BELLI - Meet Us at the Southern SignINFESTUS - E x | I s t

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgMIST OF MISERY - Shackles of LifePESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyRUNESPELL - Unhallowed Blood OathRIENAUS - AamutähdelleSLAEGT - IldsvangerTHE WANDERER... - Aura NocturnalDUNKELHEIT - Mors AeternaNEKROKRIST SS - Der TodeskingNORMAN SHORES - Le tombeau de brumePESTILENTIAL SHADOWS - DepthsDARK SONORITY - Kaosrekviem

Autres chroniques