MENHIR

Thuringia

On a beaucoup parlé du bon voire du meilleur au sujet de MENHIR, particulièrement avec les deux derniers albums à l'heure où j'écris ces lignes (2012). Il reste à évoquer le moins bon, c'est-à-dire ce Thuringia, 2e album de leur discographie...

Pourquoi est-ce le moins bon album du groupe à ce jour ? Pas parce que le style du groupe a changé. Non, nous avons toujours le droit ici à ce Black Metal atmosphérique globalement mid-tempo qui ne manque pas de puissance sans pour autant succomber aux blasts. Les claviers possèdent encore une fois le rôle majeur pour générer les mélodies qui se développent au sein de chaque morceau, mais les guitares sont très loin d'être oubliées et s'offrent quelques passages marquants (ex : sur la fin du 2e morceau). Par ailleurs, des points positifs sont à citer, à commencer par la présence d'une introduction et d'une conclusion, signes évident de perfectionnisme tout à fait agréables. Il y a également un progrès réalisé sur la qualité de la production et du mixage des instruments, qui s'insèrent très bien dans des structures musicales toujours très simples mais pas non plus puériles. Enfin, on notera la présence de guitare sèche et des voix claires (bien caractéristiques du groupe).

Alors quoi ? Et bien la qualité des compositions est à revoir. Avec un style comme celui de MENHIR, l'inspiration n'est plus qu'une carte maîtresse, elle est l'essence même de leur musique. Et force est de constater que sur ce point les choses sont trop légères. Rien d'ennuyant, au contraire l'ensemble est plus que plaisant, mais rien de non plus très marquant alors qu'il l'aurait fallu. Il manque des mélodies vraiment prenantes et de l'émotion, plusieurs moments qui donneraient envie de tendre l'oreille et d 'arrêter toute activité à leur écoute. Ajoutons que la durée est bien courte, moins de 34 minutes si on décompte la reprise de BATHORY qui clôture l'opus.

En ce qui concerne le visuel, comme parfois (pour ne pas dire souvent), c'est l'intérieur du livret qui jure un peu. En effet, l'ensemble du visuel extérieur (pochette, 4e de livret et derrière de CD) est homogène et pertinent, mais l'intérieur, bien que pas forcément mal fait, manque terriblement d'homogénéité et de travail sur l'ensemble des images présentées. Ca n'empêche pas l'album de mettre en place une ambiance à la fois Nature et païenne tout à fait crédible.

Un bon album pour les fans du groupe et du genre, pour les autres on ne serait trop conseiller de se concentrer sur les deux suivants plutôt...

par Baalberith, le 04/11/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ZGARD - ContemplationASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .SETH - By Fire, Power Shall Be...LUNAR AURORA - Ars MoriendiANTI - The Insignificance Of LifeFEN - The Malediction FieldsDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'AnkoùMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainEMYN MUIL - Túrin Turambar Dagnir GlaurungaTHY LIGHT - Suici.De.pression

D'autres albums d'ambiance Germanique recommandés

MENHIR - HildebrandsliedMENHIR - Ziuwari

Autres chroniques