MARE COGNITUM

Phobos Monolith

MARE COGNITUM est un jeune groupe californien (comme tant d'autres en ce moment en 2015), qui nous offre ici son 3e album, après trois années en autoproduction. Phobos Monolith est donc leur premier album signé, et c'est d'autant mieux qu'il vaut vraiment le coup ! Il se glisse ainsi un chemin jusqu'à nos oreilles pour nous offrir un bon opus de Black atmosphérique...

Car sur l'ensemble des 4 morceaux ici proposés, il s'agit bien de cela : un Black Metal atmosphérique dans lequel les guitares ne sont pourtant absolument pas en retrait, bien au contraire, mais où le but final est bien la genèse d'atmosphères enivrantes. Dans des morceaux longs (souvent plus de 13 minutes), les structures musicales se construisent tout en finesse, laissant les guitares chanter et développer un fil directeur que l'on n'a pas de mal à suivre. C'est devenu fort rares ces groupes qui savent suivre un plan prédéfini sans se noyer dans les breaks ou les rebondissements pensant grâce à cela mettre en avant une sorte d'originalité bienfaisante ! Dans cet ensemble, la voix est de qualité, bien qu'elle soit à mon sens un peu trop en retrait dans la musique, jouant parfaitement en tout cas son rôle d'accompagnatrice. Plus de force lui aurait permis d'offrir un peu plus de puissance à la musique, mais ça peut se discuter. Finalement, il manque juste à cet album un peu d'efficacité mélodique pour atteindre la note supérieure, car si on ne s'ennuie pas une seconde, aucun passage n'est finalement vraiment marquant sur ce point, bien que les bons moments ne manquent pas.

MARE COGNITUM porte bien son nom et offre à l'auditeur un voyage dans le cosmos. L'ambiance joue évidemment du style atmo sans souci, mais le rendu est tout à fait crédible là où d'autres auraient échoué. En revanche, le visuel est complètement raté. A la rigueur on peut avouer que le concept est plutôt bien respecté, mais dans une puérilité de dessins qui rappelle les plus mauvais moments de LIMBONIC ART. La pochette parle d'elle-même, mais pour qui a l'album en mains, le livret est envahi de simples pages à peine étoilées où les paroles trônent en maîtresses absolues sur toute la page.

Un bon album à n'en point douter, sur presque 50 minutes, à qui il manque peu pour devenir un très bon album. On s'en satisfera sans broncher, pour sûr !


par Baalberith, le 07/04/2015

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnSOLBRUD - SolbrudWINDSWEPT - The Great Cold SteppeENISUM - Arpitanian LandsENISUM - Samoht NaraULTAR - Kadath

Autres chroniques