MARDUK

Opus Nocturne

Il était une époque où MARDUK faisait de la bonne musique : puissante mais également inspirée. Cette époque aujourd'hui bien révolue et qui correspond aux années 1990, a proposé quelques belles œuvres, sans génie, mais avec un intérêt évident. C'est à ce moment là qu'a été composé Opus Nocturne, troisième album des Suédois, sorti en 1994. Ici, point de professionnalisme exacerbé, bien que la production soit de qualité suffisante (Unisound studios obligent) : le son est cru et l'album présente une musique bien organique.

Inutile de se leurrer, cet album ne fait pas (déjà !) dans la finesse : il s'agit d'un Black Metal rapide et entraînant, qui axe la brutalité sur un jeu de guitare pourtant mélodique, allié à une batterie intelligente usant volontiers de la double-pédale, mais sachant également travailler le mid-tempo, ponctuellement. C'est pourquoi, les structures ne sont pas si simplistes qu'on pourrait l'imaginer, bénéficiant de pas mal de breaks et d'une maîtrise de l'ensemble presque sans faille. C'est d'autant plus vrai que le groupe a fait bien pire dans le futur. Les riffs, très typés Black Metal, sont eux-aussi crédibles et offrent une inspiration certaine, accompagnés parfois de quelques passages timides de claviers tout à fait bienvenus. Finalement, même si aucun morceau n'est remarquable en soi, il est bien difficile de s'ennuyer à l'écoute de cet album, à moins de ne vraiment pas aimer le style et/ou de trouver qu'il manque de relief et de chaleur dans cette production (donc de puissance peut-être).

Visuellement, Opus Nocturne ne brille pas vraiment : la pochette, assez kitch, mais « dans le style » si on peut dire, est encore celle qui s'en sort le mieux, mais le reste du travail est assez mauvais : certes c'est homogène dans les tons, mais le jaune-vert n'est guère un ensemble très pertinent ; quant au fond vert un peu graniteux et l'image de live de dessous le CD, sans commentaires ! Peut-être que la réédition de Regain Records avec les boni est meilleure ? A voir la pochette on peut en douter... En revanche, l'ambiance est bien rendue pour du Black Metal brutal : sombre et infernale, elle laisse entrevoir un monde de chaos.

Un bon album, sincère, efficace et suffisamment inspiré, qui est certainement le meilleur représentant de la première vague de ce « grand » groupe.

par Baalberith, le 23/03/2013

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

MARDUK - WarschauMARDUK - WormwoodMARDUK - FrontschweinDARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumDARK FUNERAL - Angelus Exuro Pro EternusDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignSATYRICON - The Age of NeroSETHERIAL - NordENSLAVED - BlodhemnHANDFUL OF HATE - You Will BleedTSJUDER - Desert Northern Hell

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgMIST OF MISERY - Shackles of LifePESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyRUNESPELL - Unhallowed Blood OathRIENAUS - AamutähdelleSLAEGT - IldsvangerTHE WANDERER... - Aura NocturnalDUNKELHEIT - Mors AeternaNEKROKRIST SS - Der TodeskingNORMAN SHORES - Le tombeau de brumePESTILENTIAL SHADOWS - DepthsDARK SONORITY - Kaosrekviem

Autres chroniques