MARBLEBOG

Csendhajnal - Silencedawn

MARBLEBOG est un one-man-band hongrois pour lequel Gábor Varga travaille depuis à ce jour (2014) douze ans. Le plus étrange, c'est que si les productions du groupe s'enchaînent régulièrement, aucun album n'a été produit depuis 2005 (année où d'ailleurs deux albums ont été réalisés !). Bref, étrange stratégie dont Csendhajnal - Silencedawn constitue le premier album.

Et celui-ci rappelle sans l'ombre d'un doute un certain nombre de formations telles que VIETAH, STERBEND, par certains aspects, ou plus encore (de manière générale) MORTUALIA, avec lequel il partage l'approche très linéaire et le son raw. En effet, les morceaux sont longs et s'étirent presqu'à l'infini, dirigés par une ligne mélodique directrice très simple qui n'offre que peu de breaks. La lenteur d'un style qui passe du down-tempo au mid-tempo, jamais plus, génère une torpeur musicale comme conceptuelle imposant une écoute de l'album à un certain moment de la journée que je vous laisse deviner. Par-dessus cette musique, bien évidemment, une voix très criée se distingue pour déchirer l'atmosphère. Le rendu de l'ensemble n'a rien d'extraordinaire mais est suffisamment intéressant pour éviter le naufrage, ce qui est souvent le cas dans les albums de ce style, qui finalement s'enferme dans une impression de bruit après quelques minutes. Après, il ne faut pas s'attendre non plus à de grands moments...

En dehors de l'aspect musical, l'album n'offre strictement aucun intérêt. La pochette est classique mais surtout peu visible, et le livret de 4 pages ne présente qu'une photo de roche sans grand intérêt. Heureusement, l'ambiance sombre et dépressive est bien rendue. Les ajouts de samples au clavier ajoutent à l'impression générale. Ils font peut-être toute la différence par rapport à certains albums du même style.

Au sein d'une discographie qui se répète assez, il serait difficile qu'il en soit autrement vu le style, ce premier album est peut-être le plus intéressant du groupe. A réserver aux fans du style, cela s'entend !

par Baalberith, le 11/11/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

LYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonDODSFERD - Spitting with Hatred, The Insignificance of LifeSHINING - II - Livets ÄndhållplatsGRIEFLOSS - RuinerSILENCER - Death - Pierce MeLUROR - Cease To LiveBETHLEHEM - BethlehemTHE ARRIVAL OF SATAN - Vexing VersesLIFELOVER - PulverLYRINX - Nihilistic PurityAUSTERE - To Lay Like Old Ashes

Autres chroniques