MANEGARM

Vredens Tid

Près de dix années ont passé depuis le 1er album de MANEGARM et du chemin a été parcouru, pas forcément dans la bonne direction si vous me pardonnez la litote métaphorique. En effet, avec l'album précédent, MANEGARM avait déjà annoncé la couleur : moins violent, plus posé, davantage basé sur les voix claires, et toujours aussi mélodique. Mais voilà, ce qui avait fonctionné avec Dödsfärd, fonctionne moins bien avec cet album, qui pousse encore plus ces bases...

Nous avons toujours affaire aux violons, plutôt variés et folk, dont MANEGARM semble de plus en plus amoureux (et on ne saurait les en blâmer !), pour une musique décidément de plus en plus variée : on s'en aperçoit au fil de l'album. Les premiers morceaux sont plus « classiques », disons dans ce que fait habituellement le groupe, mais plus on avance, plus la variété s'impose et les effets de voix également. Là c'est dommage, car si la variété des voix (black, claires, féminines et chœurs) peut-être un plus dans un album de Black Metal, c'est comme l'alcool : en abuser ça craint ! Surtout lorsque le chanteur s'essaie à certains cris heavy poussés...

De plus, la variété qui se découvre dans cet album (toujours la présence de guitare sèche) ne limite nullement la linéarité de leur style : lorsque les morceaux faisaient en moyenne moins de quatre minutes, cela ne posait pas vraiment de problème, mais là nous avons le droit, pour la première fois, à des morceaux dépassant souvent 5 minutes et atteignant parfois 7 minutes ! Ils perdent donc en efficacité, surtout quand les instruments, de leur côté, ne font guère preuve d'une réelle technique, comme c'était (plus) le cas avant. Par contre, ils ont fait l'effort de doter leur œuvre d'une introduction et d'une conclusion : bien ! Et les compos dans tout ça me direz-vous ? Eh bien elles tiennent la route, sans problème car l'inspiration est présente ; mais si les premiers morceaux sont assez prenants, c'est moins le cas de la seconde moitié de l'album. Un peu dommage, cela même si une certaine violence vient par moments agrémenter le style.

Côté ambiance, le niveau est plus que correct, mais peut-être inférieur quand même aux anciens albums. Il y a d'ailleurs un certain paradoxe entre une pochette qui se veut assez « brutale » et une musique définitivement calme et très basée sur les atmosphères douces et parfois mélancoliques. On constate la présence de samples, de quelques passages guerriers ou épiques et même un interlude (morceau 6). Bref, l'ambiance est bien le seul point de l'album qui n'ait vraiment pas à rougir du passé !

En définitive, il ne s'agit nullement d'un bide, mais certainement de leur album le moins incisif et intéressant. La première partie de cet opus ne devrait pas décontenancer beaucoup de fans, mais la deuxième risque d'en surprendre plus d'un. Cet album est donc destiné d'abord aux fans de bm mélodique et épique ! Il s'agit à ce jour (2012) d'une sorte d'album-adieu, avant que le groupe ne plonge dans les méandres du metal sans âme et tout mou...

par Baalberith, le 29/04/2012

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

MANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarFINNTROLL - Midnattens WidunderFINNTROLL - Jaktens TidNOKTURNAL MORTUM - NeChristBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeFINNTROLL - NattfödBLACK MESSIAH - Oath Of A WarriorFINNTROLL - Ur Jordens DjupBLACK MESSIAH - First War of the WorldBLACK MESSIAH - The Final JourneyFINNTROLL - Blodsvept

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

WINDRIDER - To New Lands... BATHORY - Blood Fire DeathENSLAVED - Hordanes LandTAAKE - Noregs VaapenENSLAVED - Vikingligr VeldiMANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarMISTUR - AttendeTHYRFING - Valdr GalgaWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - Likferd

Autres chroniques