MAKE A CHANGE... KILL YOURSELF

Fri

Troisième album pour le Danois Ynleborgaz, qui a le culot cette année 2012 d'enchaîner deux productions dont il est seul responsable : Forvist avec ANGANTYR sur Northern Silence Productions et ce Fri, avec MAKE A CHANGE...KILL YOURSELF, sur le label Black Hate Productions. Alors les mauvaises langues diront inévitablement que ce dernier MAKE A CHANGE...KILL YOURSELF  n'est qu'une (pâle ?) copie du dernier ANGANTYR. Ils n'auraient pas complétement tort, mais cette opinion très péremptoire mérite d'être fortement nuancée...

Pour cela, penchons-nous sur l'album en lui-même et sur sa musique. Ynleborgaz ne change pas ici vraiment de recette : on trouve encore une fois des morceaux longs (pas aussi longs que sur le précédent album, mais en moyenne bien plus de dix minutes), propices aux structures étirées au sein desquelles les riffs cycliques se répètent à foison, risquant d'égarer l'auditeur peu intéressé par le style et qui ne serait pas très ouvert à la mélodie. Le rythme est on ne plus posé, en mid-tempo voire down-tempo. Sur ce point, il est vrai, on trouve une comparaison (relative) avec ANGANTYR, même si les effets sont plus marqués ici. Néanmoins, je trouve les mélodies sur cet album un peu plus subtiles que sur ANGANTYR, et plus « évidentes », même si au final le rendu des compositions n'est pas forcément aussi bon dans le cas de MAKE A CHANGE...KILL YOURSELF. On trouve également quelques breaks d'ambiance qui ne se trouvent pas sur ANGANTYR. Enfin, la belle voix de Ynleborgaz apparait également ici plus à sa place, représentant un atout évident pour la musique et le concept.

Un mot sur le visuel : très décevant. Une pochette certes explicite, mais peu travaillée, et surtout un digipack agrémenté d'un simple livret 4 pages qui ressemble plus à un flyer publicitaire qu'à autre chose : fond noir étoilé (rapport avec le concept ?) avec les paroles en blanc. Je sais que le genre de l'album ne prête pas trop au travail infographiste, mais bon, un minimum aurait été souhaitable ! L'ambiance n'en est pas affectée, grâce à la pochette bien évocatrice, mais il manque de dépression dans cette musique où finalement seule la voix permet de se plonger dans l'univers proposé.

Un bon album mélodique et assez inspiré, encore une fois, meilleur que le précédent à mon avis. Les fans seront ravis...mais les autres passeront leur chemin !

par Baalberith, le 04/02/2013

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVEGR - ArctogaiaNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeDRAKHIAN - High Zephyr PointVALLENDUSK - VallenduskFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionFRIGORIS - Nur ein Moment...GALLOWBRAID - Ashen EidolonHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaNOX ILLUNIS - In Sideris PenumbraLUTOMYSL - Catharsis

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

SILENCER - Death - Pierce MeSTERBEND - Dwelling LifelessNYKTALGIA - NyktalgiaLYRINX - Nihilistic PurityNYKTALGIA - PeisithanatosLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceLUROR - Cease To LiveTHE ARRIVAL OF SATAN - Vexing VersesAUSTERE - To Lay Like Old AshesBE PERSECUTED - End LeavingLOST INSIDE - Cold daysNEKROS MANTEIA - Deus Otiosus

Autres chroniques