MACABRE OMEN

Gods of War - At War

Après un premier album déjà bien porté sur l'épique et le majestueux, MACABRE OMEN a considérablement fait évoluer son style en 10 ans et offre quelque chose d'encore plus grandiose, plus atypique aussi, pour un résultat final tout simplement terrible !

On remarque déjà aisément que MACABRE OMEN est profondément attaché à sa terre natale. Cela se vérifie pour au moins deux raisons : la première est évidemment thématique, le visuel et les textes sont fortement imprégnés de mythologie grecque ; la seconde est musicale, puisque énormément d'éléments appartiennent à la scène BM grecque historique (ROTTING CHRIST / VARATHRON), comme plus récente avec le KAWIR actuel (car lui aussi existe depuis 1993 et a évolué au fil du temps). L'influence BATHORY est aussi évidente, comme avant, les reprises sur les sorties antérieures ne sont pas là pour faire joli, mais il me semble plus juste de mentionner ces autres influences.

Plus précisément, on retrouve ces mélodies entrainantes un peu partout (« Rhodian Pride », « Man Of 300 Voices », etc.), typiques du meilleur de ce qu'a fait la bande à Sakis en son temps, Thy Mighty Contract n'est vraiment pas loin. Il n'y a certes pas l'ambiance fantomatique et occulte mais le rythme et les riffs sont là, ce type d'hommage encore aujourd'hui faut plaisir à entendre. Quant à la dose KAWIR elle se reconnait surtout dans les chœurs, très similaires, et les éléments atmosphériques typiques, ils représentent un véritable bol d'air pur et offrent un dépaysement total. Que demande le peuple ?

La richesse de l'album est en fait quasiment intarissable. Même après une vingtaine d'écoutes je reste émerveillé devant chaque titre. Chacun est un sommet à lui tout seul, de l'ultra guerrier « Hellenes Do Not Fight Like Heroes, Heroes Fight Like Hellenes » à l'épopée en deux actes que représentent les deux titres finaux, sans compter les solos terribles sur « I See, The Sea » et « Gods Of War - At War » magnifiquement joués par Khal Drogo de NOCTERNITY. En fait, tout me laisse admiratif.

Je m'arrête là, il y aurait tellement à dire sur chaque titre qu'ils mériteraient un paragraphe entier chacun, je préfère laisser le plaisir de la découverte et vous inciter à écouter cet album au plus vite, vous ne le regretterez certainement pas si vous aimez les références citées. Un futur classique.

par Blaise, le 12/04/2015

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

HYPERION - Seraphical EuphonyMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsTRIUMPHANT - Herald the UnsungWYRMS - Morcar Satoric - Les VI Chemins du CrépusculeFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesILDRA - EðellandSA MEUTE - 50 contre 1ETERNUM - Summoning the Wolven SpiritNECROFEAST - SoulwindsTHIASOS DIONYSOS - SatyrHIMINBJORG - WyrdESCHATON - Unshaken

Autres chroniques