LUNAR AURORA

Zyklus

Aargh ! Voilà qu’'ils sortent un album la même année que leur précédent et qu’'ils annoncent déjà un prochain pour mi-2005 !A première vue, ça peut semble déraisonnable, mais en fait, lorsque l’'on se renseigne un peu, on constate que ces 4 morceaux ont été composés depuis déjà quelques années, donc ça « relativise » un peu les questions et les préjugés…...

Donc, ce 6e album, après avoir erré sur différents labels ug, est signé sur le tout nouveau label « Cold Dimensions » d'un des membres du groupe. Espérons que la promotion sera dorénavant bien faite ! Musicalement, pas grand chose de vraiment neuf, mais une évolution toujours présente et bien maîtrisée. On ne se perd pas dans la discographie pourtant déjà bien pleine des Allemands et c'est une bonne chose pour tous les fans.

’Zyklus, un album donc toujours aussi intègre pour ces Allemands, se compose de 4 morceaux (chacun représentant une partie de la journée, si mon allemand ne fait pas trop défaut : du matin à la nuit), évidemment bien longs. Les structures sont toujours à la limite du trop linéaire, mais sont sauvées sans trop de difficulté par la maîtrise très personnalisée de LUNAR AURORA. Difficile de ne pas reconnaître leur patte aux premiers accords et d'identifier un style somme toutes original, dont ils se sont montrés déjà maîtres depuis quelques albums. Toujours quelques samples (des oiseaux aux mouches) agrémentant un concept assez sombre, mais cette fois-ci avec un côté un peu plus « rural », voire médiéval, comme on pourrait le retrouver dans Ars Moriendi, le côté lugubre moins poussé cette fois-ci. Comme le montre la pochette (avec un extrait d'une danse macabre médiévale), la mort rôde toujours chez LUNAR AURORA et il s'agit ici d'une nouvelle manière de la mettre en action, de la théâtraliser, toujours avec des paroles en allemand.

Côté intérêt, le premier morceau est le meilleur sans grande comparaison avec les ’autres morceaux de qualité inférieure, car si l'’ambiance reste bien présente, les mélodies sont moins marquées (sauf dans le morceau 1) et moins intéressantes. Par contre, les breaks sont plus nombreux que d'’habitude peut-être, avec pas mal de passages calmes et des breaks d'ambiance, qui viennent enfoncer le clou quant au fort penchant atmosphérique du groupe.

Une petite déception donc, petite en comparaison des deux très bons albums précédents, mais qui ne devrait absolument pas empêcher les fans de se régaler… !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdTHIASOS DIONYSOS - SatyrDRAUGNIM - Horizons LowBORKR - AmberOSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakDRUDKH - Autumn AuroraKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitENTHRONED - Prophecies of Pagan FireERED WETHRIN - Tides of WarVINTERSORG - Ödemarkens Son

D'autres albums d'ambiance Médiévale recommandés

LUNAR AURORA - AndachtSATYRICON - Dark Medieval TimesPESTE NOIRE - La Sanie des siècles - Panégyrique de la dégénérescenceSUHNOPFER - OffertoireDARKENHOLD - CastellumDARKENHOLD - Memoria Sylvarum

Autres chroniques