LOVE LIES BLEEDING

S . I . N .

Passé Behold My Vain Sacrifice, les Parisiens de LOVE LIES BLEEDING reviennent sur le devant de la scène avec un deuxième album plus complexe et mature, intitulé S.I.N. Tout un programme !

Musicalement, un pas a été franchi : on a toujours affaire à ce Black Metal symphonique typique du groupe, avec voix féminine, voix claire masculine et tout un attirail instrumental conventionnel pour ce style : violon, violoncelle, hautbois, piano et flûte. Bref, l'introduction se situe dans la droite ligne du premier album. Puis vient le 2e morceau qui montre un nouveau LOVE LIES BLEEDING dans lequel la symphonie toujours aussi présente vient se doubler d'un rythme et surtout d'une intensité et d'une violence musicales toutes nouvelles. On n'est pas encore dans du Black Metal complexe, la musique manquant de densité musicale, mais le choix est d'autant plus judicieux que les structures musicales restent travaillées et bourrées de breaks et de rebondissements souvent de qualité. Il n'y a finalement aucune exhibition là-dedans, mais un travail justifié et rondement mené qui rend bien. En effet, aucun morceau ne brille vraiment, mais l'ensemble inspiré et le rendu global des presque 44 minutes de musique permettent de tenir sans problème l'auditeur attentif, même s'il n'est pas fan du genre. Seule la voix Black reste un peu en reste, manquant de haine et de clarté.

Au contraire, le visuel est franchement décevant : ils ont essayé de faire ressortir leur concept gothique, mais avec un succès très mitigé. Passons la pochette bancale, l'intérieur du livret ne rehausse pas l'intérêt infographique de l'ensemble : quelques paroles balancées sur des clichés noir et blanc de nus, bon, peut faire mieux ! Cependant, l'ambiance générale est bien meilleure et il n'est pas difficile d'accrocher à leur concept, si évidemment on y est sensible...

Un album donc très intéressant qui nous offre une musique à la fois riche, maîtrisée, développée et ambitieuse. Un PENUMBRA qui aurait passé la 5e vitesse !

par Baalberith, le 01/05/2013

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MIST OF MISERY - Shackles of LifeMESARTHIM - AbsenceSKYFOREST - UnitySKYFOREST - AftermathGRIEVANCE - The Phantom NovelsWINDRIDER - To New Lands... ROTTING CHRIST - AealoCARACH ANGREN - Death Came Through a Phantom Ship NAZXUL - IconoclastCHTHONIC - Takasago ArmyCHTHONIC - Mirror of RetributionESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ANOREXIA NERVOSA - DrudenhausPENUMBRA - The Last BewitchmentGRAVEWORM - When Daylight's GoneGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceGRAVEWORM - Engraved In BlackENSLAVEMENT OF BEAUTY - MegalomaniaTARTAROS - The Grand Psychotic CastleVAMPIRIA - Among MortalsCRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)CRADLE OF FILTH - Dusk And Her Embrace

Autres chroniques