LOVE LIES BLEEDING

Behold My Vain Sacrifice

Behold My Vain Sacrifice est le premier album des Parisiens de LOVE LIES BLEEDING, après deux démos et 4 années d'existence. Composé alors de 3 membres, le groupe tourne en réalité autour d'un seul homme ou presque : Adrastis Korgan. Il propose ici, avec ce premier album, un Black Metal résolument symphonique et dont la ressemblance avec PENUMBRA, autre groupe français, est assez visible. Tous deux marquent la scène Black Metal « gothique » française...

Pour se faire, les Français de LOVE LIES BLEEDING compte sur le travail des claviers : très présents et polyvalents, ils sont au cœur de la musique et définissent à eux seuls ou presque les structures musicales. Celles-ci, d'ailleurs, présentent une construction musicale et un travail d'ensemble très intéressant. Les breaks sont nombreux et soignés, les transitions également, et il y a un effort évident pour offrir une musique élaborée et variée sur des morceaux globalement supérieurs à 11 minutes et demie. Sachant que nous avons affaire ici à plus de 57 minutes, le constat est agréable, d'autant plus que l'inspiration est globalement présente. Les compositions dévoilent en effet un rendu tout à fait maîtrisé et efficace, avec une bonne dose de subtilité (grâce aux claviers et à une voix féminine ma foi tout à fait acceptable) et de recherche de mélodies pertinentes. On ne criera pas à l'exploit, loin de là, mais l'œuvre s'écoute bien, très bien même !

De cet album, il ressort une atmosphère gothique et un brin romantique, assez évidente. Le chant féminin, mais également la subtilité des claviers et des structures musicales y aident beaucoup. Le concept mis en avant par le visuel aide aussi : une pochette évocatrice et l'intérieur du livret parsemé de photos de cimetières en noir et blanc en rendent bien compte. Alors certes, le visuel n'est pas très travaillé, et certainement pas homogène et bien finalisé, mais ça a le mérite d'être évocateur.

Un album typé à réserver aux fans du style, c'est sûr, mais il est vraiment bien fichu et c'est peut-être finalement le meilleur de la discographie du groupe, aujourd'hui (2013) splitté.

par Baalberith, le 01/05/2013

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

GRIEVANCE - The Phantom NovelsBAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleCHTHONIC - Takasago ArmyROTTING CHRIST - AealoCARACH ANGREN - Death Came Through a Phantom Ship TROLL - Neo-Satanic Supremacy NAZXUL - IconoclastCHTHONIC - Mirror of RetributionESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...BLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionMIRRORTHRONE - Gangrene

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

GRAVEWORM - When Daylight's GoneHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)HECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...CRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshPENUMBRA - The Last BewitchmentMORGUL - The Horror GrandeurTARTAROS - The Grand Psychotic CastleYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveGRAVEWORM - Scourge Of MaliceLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .ANOREXIA NERVOSA - Redemption Process

Autres chroniques