LIMBONIC ART

In Abhorrence Dementia

Difficile de passer à côté d'In Abhorrence Dementia quand on est fan de Black Metal orchestral tant cet album a marqué le style. 2e album, 2e marque indélébile dans l'Histoire du style, on ne peut pas dire que LIMBONIC ART passe inaperçu dans cette fin des années 1990.

Et pourtant, cet album est en bien des points différents de Moon in the Scorpio : plus dense, plus complexe, plus majestueux... Pour ce faire, le jeu des claviers est primordial bien sûr : polyvalents et omniprésents, ils dessinent les traits d'un véritable paysage symphonique pendant plus d'une heure de musique, jouant à la fois sur les atmosphères et sur les mélodies. Du coup, il est évident que les structures musicales gagnent largement en richesse et en travail, tout en conservant une certaine variété au sein de la construction musicale, annihilant du même coup l'impression de linéarité que l'on pourrait avoir avec ce genre de style de Black Metal. Ce dernier point ne les empêche heureusement pas de garder une bonne homogénéité générale. Les guitares sont plus « techniques », mais s'incrustent toujours aussi bien dans la musique : ce n'est pas de l'EMPEROR, mais il y a du progrès. Quant à la voix, pareille à elle-même, elle s'intègre parfaitement à cette musique. Enfin, cerise sur le gâteau, si aucun morceau ne ressort vraiment, si peu de passages viennent offrir une mélodie très marquante, l'ensemble est bien inspiré et exploite l'aspect mélodique finement et efficacement.

Question visuel, on ne peut par contre être que déçu : un peu trop syncrétique, il ne met pas en avant un concept bien posé. Le livret n'a rien de particulier, aucun travail pertinent. Seule la pochette semble un peu sauver la face, si je puis dire. Heureusement, il en va tout autrement de l'ambiance qui se dégage de cet album : celle-ci, magnifiquement bien mise en scène, exploite un univers sombre et gothique tout à fait crédible. Il suffit de fermer les yeux et c'est parti ! Même sur les breaks, l'ambiance est ennivrante.

Superbe sur le fond, très bien fait sur la forme, difficile de ne pas succomber ! A noter que la réédition de cet album, par deux fois, offre aux fans la possibilité d'écouter 2 morceaux supplémentaires portant la durée totale de l'album à plus de 76 minutes !

par Baalberith, le 20/07/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

PENUMBRA - EmanatePENUMBRA - The Last BewitchmentGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceGRAVEWORM - Engraved In BlackTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumENSLAVEMENT OF BEAUTY - MegalomaniaMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraMOONSORROW - KivenkantajaNOKTURNAL MORTUM - Goat HornsOBSIDIAN GATE - The Nightspectral Voyage

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ZWARTPLAAG - HaatstormVAMPIRIA - Among MortalsFAR BEYOND - An Angel´s RequiemGRAVEWORM - Scourge Of MaliceGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - When Daylight's GonePENUMBRA - The Last BewitchmentBELENOS - L'ancien TempsANOREXIA NERVOSA - DrudenhausGRAVEWORM - Engraved In BlackTARTAROS - The Grand Psychotic CastleMORGUL - Parody Of The Mass

Autres chroniques