LEGION OF DOOM

The Summoning of Shadows

LEGION OF DOOM est un groupe qui ne fait pas beaucoup parler de lui. Après plus de 20 ans de carrière (aujourd'hui en 2014), il sort toujours sa musique dans une certaine clandestinité, servi par un label qui n'est guère doué pour la distribution. Autant dire que ce n'était pas évident de tomber sur ce 5e album !

Heureusement, nous sommes là pour rectifier le tir et vous alerter : ce serait bien dommage de rater The Summoning of Shadows, si évidemment le style vous intéresse. Certes l'album ne révolutionne en rien le Black Metal, certes il n'atteint pas les 35 minutes (ce qui lui coûte un demi-point), mais tous les ingrédients du bon Black mélodique expérimenté sont là. Le travail général n'offre aucune technicité exemplaire, mais les structures sont assez fouillées et bien variées dans le rythme et la forme. Jouant sur le mid-tempo comme (volontiers) sur la marche forcée, la musique est élaborée autour de quelques riffs moteurs et de plages de claviers assez présentes (mais jamais enveloppantes). La voix est criarde, maîtrisée, s'insérant très bien dans l'ensemble. Il se dégage une « force tranquille » comme dirait l'autre à laquelle vient se mêler un effet mélodique omniprésent. Bref, aucune fausse note, aucune lourdeur, mais une inspiration globalement de qualité qui ne s'écarte pas à un seul moment des canons du style. Dommage qu'il n'y ait pas de grand morceau, mais en tout cas on ne risque pas de s'ennuyer et c'est le principal.

Visuellement, la pochette attire l'œil, indéniablement. Comme l'ensemble du visuel, elle participe du concept ésotérique et occulte mis en avant (encore une fois) dans cet album. Dommage par contre que le livret ne vienne pas en rajouter une couche : il suit en effet bien l'homogénéité des tons jaune-marrons et de la thématique (cf. gravures « type médiéval »), mais sur 4 pages seulement. Par contre l'ambiance est intéressante, servie par quelques passages clairs un peu « larmoyants » ou incantatoires tout à fait judicieux. On y croit sans problème.

Un album court et classique dans le style, mais efficace en tous points. Il confirme le talent du trio athénien !

par Baalberith, le 11/02/2014

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGMAR - Zurück in die Unterwelt CATAMENIA - Winternight TragediesFRIGORIS - WindASMUND - WillFINSTERFORST - Wiege der FinsternisTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeGRAVEWORM - When Daylight's GoneFINSTERFORST - WeltenkraftORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoGOATMOON - VarjotVALLENDUSK - VallenduskELDRIG - Urlagarne

D'autres albums d'ambiance Occulte recommandés

DESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessNEHËMAH - Light Of A Dead StarSIGH - In SomniphobiaABIGAIL WILLIAMS - The AccuserABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiLIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismWOLD - FreermasonryOCCULTUS - InthialDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreALGHAZANTH - Wreath of ThevetatALGHAZANTH - Vinum Intus

Autres chroniques