LEGION OF DOOM

God Is Dead

Sortir un CD soi-même en version pro c'est ma foi une belle performance qui mérite d'être notée. Elle l'est encore plus lorsque le CD vaut le coup, ce qui est ici clairement le cas. Reste juste le visuel qui pêche un peu (beaucoup ?) par sa légèreté et son manque de travail. Le titre de l'album n'annonçait de toute façon pas grand chose d'intéressant...

Que dire de la musique ? D'abord que LEGION OF DOOM, groupe grec qui en est aujourd'hui à près de 20 années de carrière et (seulement) quatre albums, officie dans un bm mélodique et symphonique tout à fait agréable, là où il faisait autrefois du death-grind. L'évolution pourrait être originale, mais c'est oublier qu'à la fin des années 1990 le bm était devenu à la mode, au contraire du death auparavant où depuis quelques années. Un changement qui aurait pu être original aujourd'hui ne l'était donc pas à cette époque.

Venons-en à la musique actuelle, notamment celle de leur 3e album.... Ici, les mélodies sont en effet justes et assez marquantes, générées parfois par les claviers (ex : le « refrain » du premier morceau permet facilement de s'en rendre compte) et surtout par les guitares (ex : sur le 2e morceau). Le tout est en tout cas servi par un rythme assez constant duquel s'échappent quelques breaks, mais pas lassant, et marqué par des influences metal relativement présentes qui devraient plaire aux plus métalleux des fans de bm. Il n'est pas sans rappeler les groupes mélodiques des années 1990. Les riffs assez inspirés sont en effet simples et efficaces et il est agréable de constater que le groupe assure aussi bien sur les guitares qu'aux claviers (j'en veux pour preuve l'instrumental symphonique que représente le 4e morceau), toujours en toute simplicité. Alors évidemment le travail des structures n'est pas mirobolant, mais la maîtrise est là, ce qui est, je le dis suffisamment, le principal. On aurait pu cependant espérer un peu plus de travail dans la construction musicale, quelque chose de plus fourni, abouti. On aurait bien voulu aussi que le boulot au clavier et aux guitares ne soit pas si tranché, compartimenté, mais au contraire plus en osmose dans un ensemble qui aurait indéniablement gagné en efficacité sans que les instruments soient pour autant mis en concurrence, surtout en ce qui concerne les mélodies. Certains passages à vide côté inspiration se font en effet sentir et ils auraient pu à mon avis être évités ou compensés par une meilleure ambiance. Celle-ci n'est en effet pas terrible.

Bref, voilà un bon album, le meilleur à mon sens, qui manque un peu de travail, de temps (à peine 40 minutes de musique) et d'approfondissement mais qui mérite largement d'être écouté voire acheté.

par Baalberith, le 23/07/2010

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ANGELSCOURGE - Seraph ImpalerRIENAUS - Saatanalle1349 - HellfireWATAIN - Casus LuciferiFÖRGJORD - UhripuuDARKTHRONE - Under a Funeral MoonGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)GORGOROTH - Under the Sign of HellOSCULUM INFAME - Axis of BloodPHLEGEIN - From the Land of DeathFALLAKR - LVCLUCIFERIAN RITES - When the Light Dies

Autres chroniques