LANTLOS

.Neon

Deux ans après leur premier album, les Allemands de LANTLOS reviennent avec un album encore plus mûr et plus post-rock et avant-gardiste (que jamais). Enfin « les Allemands » est un peu exagéré car le groupe se compose aujourd'hui de Herbst à la musique et de... Neige aux chants. En fait rien d'étonnant hormis les différences linguistique et nationale car n'importe quelle oreille tombée un tant soit peu sur un album d'ALCEST aura facilement remarqué la similitude des deux styles. Seul le concept change un peu, et encore car sur ce deuxième album le côté moderne a tendance à être dépassé par quelque chose de plus personnel et introspectif, psychologique, qui suit la logique un peu passéiste de son leader...

Musicalement, .Neon n'a rien d'un OVNI avéré, mais continue d'explorer une certaine richesse musicale formelle : les structures musicales n'ont rien de parties stéréotypées et clichées, le boulot est présent avec pas mal de breaks et de rebondissements pertinents. Si la technique des instruments n'a rien d'extraordinaire, elle est suffisamment maîtrisée pour être crédible. Mais l'effet de surprise passée, on a tendance à être davantage concentré sur le rendu des compos. De ce côté, force est d'avouer que le ciment prend bien moins que sur l'opus précédent (et c'est peu dire !). Ajoutons à cela une durée toujours trop faible (moins de 40 minutes ici), d'autant que plusieurs passages à vide sont à déceler et que le rythme est bien mou (au contraire du premier album). Après, c'est le style qui le veut, je le reconnais humblement, mais pour un esprit peu habitué à ce style de Black Metal, ce n'est pas forcément aisé de suivre le cheminement de l'album. Le côté un peu éthéré et personnel de la musique peut certes créer une ambiance à laquelle certains auditeurs seront sensibles, mais elle a l'inconvénient de noyer les autres dans une musique parfois un peu trop insidpide.

Dans l'ensemble, reconnaissons que le sujet est bien mené et que l'on ne s'ennuie pas encore trop, mais il faut vraiment aimer le style !

A l'inverse d'ALCEST, on a une évolution décevante : un bon album de Black Metal post-rock pour les fans du style. Les autres peuvent écouter pour la curiosité,mais on préfèrera largement l'album éponyme de 2008...

par Baalberith, le 13/01/2011

D'autres albums de Black Rock Metal recommandés

IN LUNA - Forgotten LivesDEAFHEAVEN - New BermudaFALAISE - My Endless ImmensitySVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidLANTLOS - LantlôsMARUNATA - RéminiscenceLIFELOVER - PulverTRNA - EarthcultTRNA - Lose Yourself to Find PeaceDEADWOOD - Picturing a Sense of Loss

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

ONIRISM - The Well of StarsNUMENOREAN  - HomeFALAISE - My Endless ImmensityASTRAL PATH - An Oath to the VoidPLANETSHINE - Way to NowhereTRANSCENDING BIZARRE? - The serpent's manifoldORANSSI PAZUZU - ValonieluIN LUNA - Forgotten LivesMESARTHIM - PillarsMESARTHIM - IsolateFRIGORIS - Nur ein Moment...VARGNATT - Grausammler

Autres chroniques