KRIEG

Transient

The Isolationist ne représentait pas le meilleur de KRIEG à mon sens, contrairement à ce que pensait le camarade Sakrifiss dans sa chronique précédente. Un album avec le cul entre deux chaises, une version moins inspirée de Blue Miasma. Pas mauvais certes, mais moins bien. Par contre là, ce nouvel album corrige parfaitement le tir.

Transient représente en fait une synthèse presque idéale du meilleur du groupe, avec le côté très abrasif et jusqu'au-boutiste des débuts, mais sans oublier l'aspect mélodieux et raffiné des sorties récentes. L'album nécessite néanmoins un certain temps d'adaptation, comme n'importe quel album avec une certaine profondeur, évidemment.

L'adoucissant arrive surtout avec « Atlas With A Broken Arm » et sa fin tout en subtilité, très NACHTMYSTIUMien en fait. Le début de l'album est surtout une déferlante bas du front où le côté « keupon » et abrasif prend le dessus. Cet album marque d'ailleurs le retour de cette rugosité qui s'était faite rare sur les sorties récentes. KRIEG n'hésite pas à forcer le trait, la reprise de « Winter » d'AMEBIX (précurseur du Crust Punk pour situer) est là pour nous le montrer, une reprise réellement traumatisante et parfaitement intégrée au reste de l'album.

En fait, tout marque au fer rouge sur cet album, la batterie qui claque de manière démentielle (la reprise sus-citée rend fou). la voix d'Imperial d'une cruauté sans égal, en passant par ces arrangements quasi-bruitistes ou plus expérimentaux qui instaurent une aura des plus dérangeante. Je reste admiratif sur les frissons que « Ruin Our Lives » est capable de procurer, avec pourtant si peu. Dérangeant, malsain, et pourtant terriblement addictif, KRIEG nous émeut avec la douceur d'un violeur multirécidiviste qui viendrait à caresser la joue de sa victime, juste histoire de l'attendrir avant de la torturer.

Du grand KRIEG, subtile et pervers, mélodique et cru, du vomit qui sent la rose, du porno pour enfants, Casimir avec du GHB, bref, si vous aimez les sensations fortes, foncez.

par Blaise, le 04/02/2015

D'autres albums de Black Metal recommandés

ENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanENSLAVED - EldDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistKERMANIA - AhnenwerkSHINING - V - HalmstadM8L8TH - Nepokolebimaja VeraNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationMURMUÜRE - MurmuüreDYSTER - Le Cycle SénescentNUIT NOIRE - Fantomatic PlenitudeNEKROS MANTEIA - Deus OtiosusDIAPSIQUIR - A.N.T.I.

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LORD BELIAL - Enter The Moonlight GateDISSECTION - The SomberlainDIAPSIQUIR - A.N.T.I.EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseSHINING - V - HalmstadFARSOT. - IIIIDARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyDEATHSPELL OMEGA - KénôseSIGH - Infidel ArtOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - Soulblight

Autres chroniques