KOSA

Sintemptation

 Et voilà le retour tant attendu du groupe ukrainien KOSA ! Très attendu, mais pas par grand monde apparemment vu le peu d’engouement constaté autour de cette sortie. Disons que moi, je l'attendais...
 Ce projet, c' est celui d’un seul homme, chanteur, guitariste et bassiste, qui a cassé les oreilles de Dreamsquare en 2005 avec un mini album terrifiant (0/6 tout de même), et qui a sorti en 2007 son premier album : Evilabsorption, qui m'avait bien marqué.
 Pour faire simple, KOSA fait du trve servi avec un son raw et sans concession, ou du moins avec les seules concessions forcées par le fait de travailler seul comme l’emploi d’une boîte à rythme. Certains ne peuvent pas supporter ce palliatif, mais ici cette BaR est assumée, et mise en avant comme chez SONS OF NORTH. Elle ne tente pas de nous faire croire qu'un batteur est derrière. Plus que la BaR, ce sont plutôt les similitudes de jeu avec LUTOMYSL qui peuvent surprendre. Les riffs et les pickings sont empruntés sans vergogne à l’autre Ukrainien, peut-être même trop sur cet album. C'était déjà évident sur l'album précédent, ici c'est à tel point que je me serais sûrement fait avoir s’il avait fallu essayer de reconnaître le groupe en blind test. J’aurais cité cependant un ancien album de LUTOMYSL, peut-être bien I(')MQUI(nt)ESs/cENCE pour la production de qualité très moyenne, cependant idéale pour ce genre d'exercice. On est loin du ronflement carré d’un De Profundis. Pour les compositions en elles-mêmes, on sent chez KOSA une maladresse fougueuse de débutant, qui se transforme en dynamisme contagieux rappelant ce coup-ci M8L8TH et son album By the Wing of Black. Les 6 morceaux sont directs et entrainants... destructeurs. Pas de grande originalité, pas de riffs exceptionnels faisant sauter au plafond, mais une efficacité suffisante, qui sait aussi se dévoiler sur la durée, une fois les ressemblances flagrantes digérées. L'album ne dure que 33mn, mais c'est parfait pour le style qui ne demande pas de répétitions à outrance. 
 Bref, beaucoup reprocheront à KOSA de faire encore amateur, mais ceux qui aiment la saveur "haine faite maison" y trouveront leur bonheur…
http://www.myspace.com/kosabm

par Sakrifiss, le 14/04/2011

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyPHLEGEIN - From the Land of DeathDELETERE - Les heures de la pesteSLAEGT - IldsvangerOLD WAINDS - NordraumCAVERNE - Chants des Héros OubliésKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004KAEVUM - NaturFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...PENDULUM - Les fragments du chaosULVEGR - Where the Icecold Blood Storms

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

FUNERAL MIST - SalvationBLASPHEMY - Fallen Angel of DoomWATAIN - Casus LuciferiMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasAMNION - Cryptic WanderingsWINTER FUNERAL / ARKHA SVA - Mikalp Khis Bia OzongonFUNERAL MIST - MaranathaTSJUDER - Legion HelveteOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusAMON - The WorshipINFINITY - Enter thy Labyrinth of HellARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens Skalder

Autres chroniques