KATAXU

Hunger Of Elements

10 ans d'existence et un 2e album ma foi bien plus mature et intéressant que le reste de la discographie. Intéressant pour ceux qui bien sûr aiment le Black Metal symphonique, ou plutôt orchestral, car il s'agit bien de ce genre d'album dont il s'agit ici. Un Black Metal orchestral très bien réalisé.

Du côté de la musique, il y a vraiment un gros potentiel car KATAXU nous offre une musique dans laquelle les claviers sont bien élaborés et les guitares, souvent noyées dans leur musique, ne sont pourtant absolument pas oubliées. Elles délivrent en effet de bons riffs (avec parfois d’ailleurs une certaine complexité) et accompagnent parfaitement les claviers. On a même le droit à des passages davantage basées sur celles-ci que sur la symphonie des synthés et qui sont également de qualité.
Mais remettons les choses à leur place : on côtoie ici d'abord des claviers plus ou moins orchestraux, parfois plus mélodiques, mais en tout cas toujours variés et très présents. Ils passent ainsi de la mélodie aux nappes atmosphériques, en rebondissant sur de l’orchestral et ceci souvent en superposant les couches de synthés et en utilisant presque tout le temps la trame atmosphérique des nappes en arrière-fond, ce qui booste intelligemment l’ambiance et la musique (un exemple à suivre !). De même, les structures sont bien variées avec beaucoup de rebondissements et de breaks très intelligemment gérés, sans oublier de longs passages d’ambiance qui n’ont rien à voir avec quelques broutilles d’ambient comme le groupe a pu nous en offrir par le passé.
Ainsi, on passe à certains passages à la TARTAROS (ex: dans le 1er morceau) à d'autres qui font carrément penser à des interludes genre SIRIUS (1er album), avec une ambiance très poussée (ex: 4e morceau). Le reste oscille entre diverses influences, mais quand même plus proche d'un DIABOLICAL BREED que d'un OBSIDIAN GATE ou d'un LIMOBINC ART, car cet album de KATAXU reste moins dense ou complexe que ces deux derniers et qu'ils privilégient les nappes de synthé mises en avant pour envelopper le tout. Plusieurs instrumentales exécutées purement au clavier le prouvent !
Et les compos dans tout ça ? Eh bien, c’est plutôt du bon : très agréables dans l’ensemble, avec des pointes qui font qu’il est très difficile d’arrêter l’album une fois commencé, surtout avec un premier très long morceau aussi bon !

Niveau concept et ambiance (les deux concordent très bien), il s'agit du même que celui de MUNDANUS IMPERIUM, pour ceux qui s'en rappellent : l'espace et les étoiles. Le livret est parsemé de belles photos de constellations qui manquent quand même d'un peu de personnalisation, mais ça va. Seule la pochette présente une croix inversée au centre assez contestable esthétiquement parlant. En tout cas on plane sans problème !

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écouté du Black Metal symphonique de si bonne qualité ! A connaître !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MIST OF MISERY - Shackles of LifeSKYFOREST - UnityART NOIR - Symphonies FunèbresDIABOLICAL BREED - Compendium InfernusALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimALGHAZANTH - Vinum Intus ALGHAZANTH - Wreath of ThevetatVAMPIRIA - Among MortalsTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumNOKTURNAL MORTUM - Goat HornsMOONSORROW - VerisäkeetCHTHONIC - Takasago Army

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

OSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakBATHORY - BathoryENTHRONED - Prophecies of Pagan FireTWILIGHT (USA) - Monument to Time EndSETHERIAL - NordDRAKHIAN - High Zephyr PointDUNKELHEIT - Mors AeternaHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignSIELUNVIHOLLINEN - Syvyydestä

Autres chroniques