KAEVUM

Natur

Vous connaissez le comté de Troms ? Non ? Et la Norvège vous connaissez ? Bon, et bien le comté de Troms c'est tout au Nord de la Norvège. Vous allez me dire, on s'en fout un peu. Pourtant vous auriez tort puisque cette région semble participer au renouvellement de la scène norvégienne qui a tendance à s'essouffler depuis pas mal de temps. C'est ainsi que des groupes comme TAAKEFERD ou NORDVREDE ont vu le jours au début des années 2000 pour nous proposer des bonnes sorties jusqu'à encore récemment. Bien qu'arrivé un peu plus tard (2007), KAEVUM fait pleinement partie de cette scène grâce à deux bonnes démos à leur actif (rééditées en 2013 par le label Darker Than Black) et un excellent album : celui-ci.

Un format court : 6 titres, 30 minutes, qui rappelle certains classiques de la scène (le trio Antichrist, Pentagram et Under the Sign of Hell pour ne pas le citer). Au vu de la nationalité du groupe, il est facile d'y voir plus qu'un simple hasard. Mais ne nous trompons pas, tout en restant old school et attaché à ses racines, KAEVUM vit bien dans son temps et sur différents aspects, cet album se démarque clairement de ses aînés et n'aurait pas pu sortir plus tôt.

Les compositions sont avant tout carrées et puissantes, voire brutales, servies avec une production suffisamment raw pour un rendu intense et surtout pleinement glacial. En fait, niveau son on se situe quelque part entre les débuts de GORGOROTH et le Nattens Madrigal d'ULVER, avec un rendu martial supplémentaire. C'est vous dire l'état d'esprit dans lequel cet album nous met ! Les accélérations hérissent le poil, les hurlements sont déchirants, haineux, les riffs assassins et la rythmique écrasante. On sent que KAEVUM maîtrise sont sujet à la perfection.

Là où il s'éloigne de ses influences, c'est par la construction des morceaux d'abord, plus martiale (je l'ai dis), mais c'est également par le jeu des guitares qui devient presque secondaire à force. Elles sont en effet plus là pour soutenir le rythme, pour l'accompagner, que pour forger l'identité du morceau lui-même. C'est rare de serrer le poing sur un riff (à la limite "Slavegang" et sont petit riff vicieux, argh) et ce sont bien souvent les changements de rythmes qui suffisent à nous rendre fous. Second détail, de poids : le groupe n'hésite pas à utiliser des voix claires, comme on l'entend sur le premier titre. Cette façon de faire rappelle furieusement le Faith Through Anguish de PRIMIGENIUM sorti en 2011. Ces choeurs interviennent d'ailleurs de manière subtile et sans prendre le dessus sur le reste, la rythmique ayant toujours le maître mot.

Ces deux aspects suffisent à voir Natur comme un album à part, et peuvent justement déranger l'auditeur habitué aux vieilles productions norvégiennes. Mais on leur pardonne cet écart aisément puisqu'ils finissent par un titre incroyable, "Evige Spor", dont le break monstrueux, tout autant écrasant que transcendant, risque de vous retourner l'esprit. Surtout si, comme moi, vous avez monté le son au fur et à mesure de l'écoute pour mieux discerner les guitares !

Les précédentes sorties étaient certes d'un niveau honorable, mais cette fois-ci KAEVUM enfonce le clou avec un album maîtrisé, équilibré et bougrement efficace. Une sortie de 2012 à ne pas manquer, même si peu de gens s'y sont intéressés.

par Blaise, le 16/08/2013

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyCAVERNE - Chants des Héros OubliésSLAEGT - IldsvangerKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004PAGAN HELLFIRE - In Desolation, in RuinsFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...DER STÜRMER - Transcendental Racial IdealismSVIKT - I Elendighetens SelskapMARTIRE - MartireSAD - Abandoned and ForgottenINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

D'autres albums d'ambiance Guerrière recommandés

LORD BELIAL - Unholy CrusadeNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionFLAMEN - Supremo DieREVENGE - Scum.Collapse.EradicationZYGOATSIS - Satanic Kultus - Unholy Desecration (S.K.U.D)KRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004MARTIRE - MartireSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierPANPHAGE - JordNIDEN DIV. 187 - In the Twilight of WarPAGAN HELLFIRE - In Desolation, in Ruins

Autres chroniques