INSANE VESPER

Abominations of Death

INSANE VESPER est un groupe toulousain formé en 2002 qui avait sorti jusque là une démo, un split avec deux groupes originaires de Singapour (ISTRIDRAJ et IRONFIST) et deux mcd. Il se réveille en cette année 2011 en sortant enfin son premier album. Je le dis tout de suite, cet album est à la hauteur de mes espérances quand à l'avenir de ce groupe. L'album de la consécration, enfin! Ceux qui connaissent déjà les précédentes sorties (notamment le mcd Twilight of Extinction) ne seront pas dépaysés, le groupe officie toujours dans le même style.

Musicalement ils pratiquent un Black Metal qu'on peut qualifier d'orthodoxe, celui qui dégage des ambiances religieuses et morbides, le tout appuyé par un fanatisme satanique sans failles. On va pas tourner autour du pot, ici l'influence number one est clairement WATAIN, que ce soit dans la brutalité ou dans les mélodies sournoises et accrocheuses. Les pistes sont relativement longues (6 min en moyenne), mais la lassitude ne pointe jamais le bout de son nez, les morceaux étant suffisamment variés, alternant passages violents en blast beat, avec des breaks plus mélodiques et carrément ritualistes avec ce jeu de percussions qui sonne comme un tambour. Les riffs sont inspirés et remplissent leur office haut la main, l'ambiance est terriblement occulte. Mais surtout, ce qui fait le point fort de cet album par rapport à leurs sorties précédentes est une prod parfaite pour le genre. Un son puissant, très épais qui contribue à noircir l'atmosphère tout en avoinant la tronche de l'auditeur, le chanteur à toujours son même timbre de voix vachement grave et profond, et putain ce son de batterie est vraiment énorme, c'est puissant, ça sonne naturel et surtout, les cymbales et la ride ressortent très bien (et j'adore ça, quand la ride s'entend bien). Celui qui a fait le mixage a réalisé un sans faute.

Je vois vraiment pas quelles critiques je pourrais émettre sur cet album, tout a été amélioré depuis leurs précédentes sorties, le groupe a vraiment muri et ça fait plaisir à entendre. Certaines compos peuvent facilement tourner en boucle, je pense notamment aux énormes "Impious Ceremonies", "Thousand Plagues" avec sa mélodie qui prend aux tripes, et surtout son accélération meurtrière en fin de piste histoire de bien enfoncer le clou, et enfin le dernier morceau qui est un condensé de ce qu'il y a de meilleur dans cet album : "The Black Radiance". Allez, histoire de chercher la petite bête, on pourra leur reprocher leur manque d'originalité, mais franchement c'était pas ce que je recherchais quand j'ai acheté cet album donc je m'en contrefous. Pour moi, à son échelle, pour un premier album, le groupe remplit ses objectifs haut la main et nous livre une offrande qui vaut amplement le détour et que je recommande à tous les amateurs de Black occulte, violent et aux ambiances ravageuses.

par Placenta, le 15/08/2011

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

TAAKE - Nattestid Ser Porten VidTAAKE - ...DoedskvadKHOLD - Mörke Gravers KammerARCKANUM - KostogherMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasOSCULUM INFAME - Axis of BloodWÜRM - Demo '04HORNA - Sanojesi ÄärelleSARGEIST - Satanic Black DevotionSARGEIST - Disciple of the Heinous PathSARGEIST - Let The Devil InSARGEIST - Feeding the Crawling Shadows

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderKAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)HETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoONE MASTER - Forsaking A Dead WorldZERVM - Nihil Morte CertivmCHADENN - ChadennARMAGGEDON - I.N.R.I. (I, Nazarene, Recognize My Impurity)CORPUS DIAVOLIS - RevoluciaOBSCURUS ADVOCAM - Verbia Daemonicus

Autres chroniques