INQUISITION

Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

A l'heure de la radicalisation black-metallique entre les groupes regressifs / minimalistes et les groupes plutôt adeptes de l'expérimentation, rares sont les formations arrivant à tirer leur épingle du jeu avec une musique simple mais unique. Le duo colombo-américain d'INQUISITION fait partie de cette catégorie des perles rares. Le groupe, dont la reconnaissance augmente de façon impressionnante depuis la sortie de leur dernier album, Ominous Doctrines Of The Perpetual Mystical Macrocosm, n'est pourtant pas né de la dernière pluie : formé en 1989, INQUISITION compte dans sa discographie 5 albums plus quelques sorties mineures ; Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult, sorti en 1998, est le premier opus des ces géniaux sud-américains.

Bien qu'unique, le black metal délivré par Dagon et Incubus est pourtant empreint d'un feeling assez typique du black metal seconde vague. Aucun artifice ici, et le groupe ne s'encombre même pas d'une basse : « no fucking compromises », comme on dit. La première chose qui démarque INQUISITION des autres groupes est la variété de ses compositions. Une des marques de fabrique d'INQUISITION se trouve dans ces arpèges de Dagon reconnaissables entre 1000, qui sont en général peu utilisés dans ce type de black, et qu'on retrouve ici partout. L'alternance avec des riffs black plus classiques, bien que toujours marqués par la sauce du groupe, est de prime abord étonnante, mais foutrement bien réussie. Les compositions du duo s'inscrivent dans un registre bien entendu sombre, mais pas pour autant malsain ; la musique sur ce Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult est même assez entraînante, malgré l'aspect pesant des morceaux. Le tout dernier segment de cet album, composé de « Solitary Death In Nocturnal Woodlands » et « Hail The Cult », déroge pourtant à la règle, avec une musique écrasante et désolante au possible, beaucoup plus lente, sombre et sérieuse que le reste de l'album, qui est au final assez pittoresque (sans tirer de conséquences hâtives !). Le son d'INQUISITION est également assez spécifique, les basses souvent poussées à fond sur la gratte de Dagon - cela comble bien l'absence de 4 cordes, dont le besoin ne se fait pas du tout ressentir.

Un autre aspect de la musique d'INQUISITION qui saute aux oreilles dès la première écoute est la voix de Dagon. Plutôt que d'adopter la voix black classique, le guitariste/chanteur se démarque par sa voix ultra-grave jamais entendue, qui appuie totalement l'aspect sombre de la musique de la formation. C'est avec cela que vient à mon esprit la comparaison avec De Mysteriis Dom Sathanas de MAYHEM : on retrouve des similarités entre la voix de Dagon et celle de Attila Csihar, en plus des riffs les plus black du duo qui me font  bien souvent penser aux vétérans norvégiens. Un bon point également pour le jeu du batteur Incubus, qui est très varié, technique et empreint d'un feeling à toute épreuve et imparable.

INQUISITION est un groupe qui mérite sa réputation de joyau du black metal. Ruez-vous sur Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult, ruez-vous sur ce groupe et toute sa discographie, et laissez-vous entraîner par l'excellence de la musique de Dagon et Incubus. Indispensable.

par Jankowitch, le 21/04/2011

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyPHLEGEIN - From the Land of DeathDELETERE - Les heures de la pesteSLAEGT - IldsvangerOLD WAINDS - NordraumCAVERNE - Chants des Héros OubliésKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004KAEVUM - NaturFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...PENDULUM - Les fragments du chaosULVEGR - Where the Icecold Blood Storms

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

WINTER OF APOKALYPSE - Solitary Winter NightWARLOGHE - Womb Of PestilenceARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderARMAGEDDA - Only True BelieversHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning WindsOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusFANISK - NoontideABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintANTAEUS / KATHARSIS - SplitFREITOD - Possessed by the Horns of Terror

Autres chroniques