INHUMAN HATE

Twilight of a Lost Soul

La sincérité est un des caractères forts du black metal. A tel point qu'il en est même devenu pour certain le cheval de bataille : pas besoin de talent musical, ni de compositions ingénieuses ou d'originalité, tant que la sincérité est là ! Mon avis n'est vraiment pas là, mais la sincérité reste tout de même pour moi une nécessité dans la musique, et c'est bien là que pêche ce troisième album des Germains d'INHUMAN HATE, Twilight of a lost soul.

A première écoute, je dois avouer que ce disque m'a bien emballé. Un black atmosphérique bien agréable à écouter, à la prod soignée et avec certains côtés plutôt originaux. Mais au fil des écoutes, je me rendais bien compte qu'il manquait quelque chose. La maîtrise des instruments ? Non, elle est bien là, et d'un niveau acceptable pour du black metal. Un talent de composition ? Non plus, le groupe arrive plus ou moins à instaurer une ambiance avec ses riffs mélancoliques. Eh ouais, mais tout ça sonne quand même faux. Faux dans le sens où l'on s'aperçoit rapidement que les musiciens d'INHUMAN HATE ne sont pas allés chercher leurs riffs, leurs ambiances dans leur âme, dans leur cœur, mais se sont simplement dit : « on n'a pas d'inspiration, mais on a quand même envie de faire de la musique ».

Et le constat est là : bien que ça sonne vraiment bien, qu'il y ait certains passages vraiment sympathique et un minimum d'inventivité, je n'arrive pas à apprécier pleinement Twilight of a Lost Soul. Pourtant, il y avait tout pour me plaire : du riff simple mais aux aspects mélancoliques, des lead guitar mélodiques au possible, un solo typé post-black à la THE SKADEN sur le premier morceau, et même un semblant de dark-folk au début du quatrième. Mais non, ça ne prend pas, et ce simple facteur difficilement perceptible qu'est la sincérité fait vite retomber le soufflé. Comme pour nous le prouver, le groupe nous sort un « Part 3 » horriblement ridicule et niais, constitué uniquement de cris gueulant « kill yourself » et consors...

C'est quand même franchement dommage, parce qu'un morceau comme « Part 4 » a vraiment du bon, avec un style rappelant un peu celui de PRIMORDIAL - notamment le refrain, composé de riffs monolithiques mais mélodiques couplés à une voix claire plutôt réussie, mais encore une fois très convenue, attendue. Non, franchement, du talent gâché comme ça, ça me fait mal au cœur. Je suis certain que plus de maturité, moins de précipitation dans la composition, et surtout un réel investissement dans cette dernière pourrait apporter pas mal au groupe - qui aurait également à gagner à nous montrer une production moins clinique que celle-là.

par Jankowitch, le 17/02/2011

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSADNESS - LeaveULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURE WRATH - Ascetic EventideASTRAL PATH - An Oath to the VoidSOLBRUD - VemodSOLBRUD - Jaertegn

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

SILENCER - Death - Pierce MeNYKTALGIA - NyktalgiaNYKTALGIA - PeisithanatosAUSTERE - To Lay Like Old AshesWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - FriTHY LIGHT - Suici.De.pressionGRIEFLOSS - RuinerAUTUMN’S DAWN - Autumn's DawnPSYCHONAUT 4 - Have a Nice TripFORGOTTEN TOMB - Songs To Leave

Autres chroniques