INFINITY

Enter thy Labyrinth of Hell

Il est important de souligner que INFINTY nous vient des Pays Bas et officie dans un True Black depuis 1995. En effet, dans ce pays ou le Death Metal règne en maître et où peu de groupes Black Metal arrivent à percer, INFINITY a su se démarquer en 2003 avec Nostalgia for the Dark Age puis en 2004avec The Birth of Death. Enter thy Labyrinth of Hell a donc été, en 2005, la continuation logique de ces deux premiers albums.

Les premières notes vous plongent dans un Black Orthodoxe parfaitement maîtrisé pour ne sortir de votre corps que 48 minutes plus tard à la seule condition de ne pas appuyer sur la touche "repeat". Il est indéniable que ce groupe conserve ses influences originelles (IMMORTAL, Old DARKTHRONE) dont il avait d'ailleurs fait deux reprises sur sa première démo autoproduite Corvus Corax en 1998. Les guitares sont un régal intarissable remarquablement poignant et accrocheur. Il est difficile de rester de marbre devant les riffs mélodiques réalisés avec grand soin et enchaînés à merveille. La batterie n'est pas en reste avec une alternance lente mi-tempo et rapide due au blast souvent présent et ravageur. Les vocaux rocailleux éraillés agrémentent cette ambiance malsaine et parfois plaintive en prenant sur certains riffs des tournures et des proportions inquiétantes. Le résultat ne peut que plaire aux amateurs du genre. Le son est propre tout en respectant l'aspect Black des débuts du style. Ce n'est donc pas un son démo et Total Holocaust Records a bien arrangé la sauce.

Le visuel est bleuté sombre, obscur, presque glauque avec des idéaux bien posées qui restent dans la pénombre si l'on ne détaille pas. Les paroles sont inclues dans le livret intérieur avec les photos de Balgradon Xul, Andras et Quasar qui a quitté le groupe après cet album.

A savoir que la version LP de Enter thy Labyrinth of Hell est sortie sur le label Obscure Abhorrence et qu'un nouvel album, The Arcane Wisdom of Shadows est prévu pour le mois d'octobre 2008.

Ma conclusion est d'une simplicité extrême : cet album doit faire partie intégrante de votre collection si vous appréciez le True Black Old School.

 

par HaßWeG, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

SENTIMEN BELTZA  - Zulo beltz eta sakon honetanMGLA - With Hearts Toward NoneWHITE DEATH - White DeathLUCIFERIAN RITES - When the Light DiesELITE - We Own the MountainsPROPAST - Věstnik PreispodnjiOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusFÖRGJORD - UhripuuLEVIATHAN (USA) - True Traitor, True WhoreTHE MARTYRIUM - TodesrunenKRIEG - The IsolationistSARKRISTA - The Evil Incarnate

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderKAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)HETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoONE MASTER - Forsaking A Dead WorldZERVM - Nihil Morte CertivmCHADENN - ChadennARMAGGEDON - I.N.R.I. (I, Nazarene, Recognize My Impurity)CORPUS DIAVOLIS - RevoluciaOBSCURUS ADVOCAM - Verbia Daemonicus

Autres chroniques