INCIPIENT CHAOS

Sulphur

Vous connaissez cet effet pervers de certains sites de vente en ligne où lorsque l'on effectue la moindre commande, on se retrouve avec une newsletter par semaine dans notre boîte mail ? Et bien certains labels fonctionnent parfois de la même manière avec les CDs promos ! Ils ont votre adresse postale et n'hésitent pas à vous envoyer leurs dernières productions sans prévenir. Ni mail, ni courrier, ni coucou, ni merci, juste un CD bien emballé, et à toi de deviner ce que c'est et d'où ça vient. Voilà mon premier contact avec INCIPIENT CHAOS. Ca part mal.

Mais bon, le groupe n'y est pour rien dans le manque de civilité de son label, et puis Mortis Humanae a quand même déniché de bons talents hexagonaux récemment (NOCTEM CURSIS, NEPTRECUS), je ne peux donc pas m'empêcher d'être indulgent et d'en parler. Surtout qu'avec un peu de chance, INCIPIENT CHAOS c'est tout pourri, je vais pouvoir me lâcher un peu. Manque de pot, c'est pas mauvais...

En fait, le groupe mélange pas mal d'influences. Celle qui ressort dès le début est MARDUK. C'est furieux, ça blast et ça hurle dans tous les sens, de manière assez carrée et ça n'oublie pas d'être précis dans ses riffs. Mais très vite, le groupe évolue, il propose des ambiances plus posées, des mélodies plus introspectives histoire d'aérer ses compos, et c'est à ce moment là qu'on s'éveille un peu, la brutalité suédoise n'étant pas sous son meilleur jour ici. Par ces ajouts, tantôt aériens, tantôt vicieux, INCIPIENT CHAOS évite de sombrer dans l'inutile. Le titre « Black Hate » est à cet égard révélateur, oscillant entre un Black brutal et un Black aux relents presque Thrash, il finit sur un mid harmonieux aux accords subtiles, typique d'un DEATHSPELL OMEGA post-SMRC, c'est dire les écarts pris par le groupe. Des plans limites Death Melo font même leurs apparitions sur la fin, on pense à HYPOCRISY sur le dernier titre, très étrange. Alors effectivement, on a du mal à cerner une cohérence dans la démarche, mais tout cela fonctionne plutôt bien, preuve qu'une certaine maîtrise des codes est là.

Bref, un BM somme toute correct. L'album peine à trouver un fil conducteur mais a le mérite de proposer un bon niveau d'inspiration, c'est déjà ça. A voir si un cap sera fixé par la suite.

par Blaise, le 09/09/2014

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

AOSOTH - IV - Arrow in HeartCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaANTAEUS - Cut Your Flesh And Worship SatanMARDUK - WarschauAMNION - The Return Of Total Desolation1349 - HellfireDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignMARDUK - FrontschweinFOLGE DEM WIND - Inhale The Sacred PoisonAD HOMINEM - Dictator - A Monument Of GloryOV HELL - The Underworld RegimeAIGRO MUCIFELAM - Lost Sounds Depraved

D'autres albums d'ambiance Occulte recommandés

ORANSSI PAZUZU - VärähtelijäHÄMYS - AlkemiaARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusSLAEGT - Beautiful and DamnedDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreDUX - VintrasDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessOCCULTUS - InthialARYOS - Les Stigmates d'HécateARYOS - Prophétie AcideARYOS - Maître des Dominations CérébralesABIGAIL WILLIAMS - The Accuser

Autres chroniques