ICS VORTEX

Storm Seeker

 Ceux qui ont écouté cet album vont être surpris de le retrouver chroniqué sur un webzine consacré au black comme Postchrist, mais puisqu’il s’agit d’un nouveau projet de Vortex, difficile de faire l’impasse. Il faut prévenir les fans de ses anciens travaux pour éviter qu’ils foncent aveuglément vers cet album.
 Vortex est effectivement une figure norvégienne incontournable après ses interventions au sein de formations qui ont marqué le black « différent ». Passé par DIMMU BORGIR, BORKNAGAR et ARCTURUS, sa voix aigüe a fait le bonheur de certains et cassé les oreilles d’autres. Mais quoi qu’on en pense il faut lui reconnaître un timbre particulier qui a été précurseur dans le monde du black. Après quelques déboires qui ont amené à son éviction de DIMMU BORGIR au bout de 10 ans de loyaux services, il retrouve le chemin vers la lumière en 2011 avec deux grandes nouvelles. En septembre c’était l’annonce officielle de la reformation d’ARCTURUS avec les mêmes membres que l’époque Sideshow Symphonies, et un mois auparavant c’était la sortie de Storm Seeker, son premier album « solo ». Le bonhomme n’est pourtant pas seul à bord bien qu’il assure la majeure partie du travail et on retrouve à ses côtés des musiciens croisés le long de sa carrière. Le guitariste attitré de BORKNAGAR (Jens Ryland), un autre guitariste connu pour avoir joué pour SUSPERIA, SATYRICON et DIMMU BORGIR (Cyrus), un bassiste qui est habituellement le guitariste live de SATYRICON depuis 1999 (Azarak) et un batteur ayant officié avec BORKNAGAR et ENSLAVEMENT OF BEAUTY (Asgeir Mickelson).
 S’il y a beaucoup de choses à dire sur le CV de cette fine équipe, il y en bien moins concernant sa musique. Surtout dans nos pages puisque Vortex sort un album pratiquement dénué de black. Il s’est concentré sur les aspects les plus clairs de ses formations passées et a mêlé à sa voix haute des rythmiques, des sons et des ambiances venus principalement du heavy et du progressif. C’est un album aux influences diverses mais qui sonne très « vieux biker ». Le faux fan de vieux metal que je suis ne pourrait que citer des références passe-partout comme DEEP PURPLE, QUEEN, BLACK SABBATH et MANOWAR, 4 groupes qui me sont revenus en mémoire au fil des titres, des plus calmes (« Storm Seeker ») aux plus rapides (« The Blackmobile »). Il y a une certaine variation dans les ambiances musicales qu’on ne retrouve pas dans les vocaux avec même une incursion vicking sur « Skoal ! ». Les paroles aussi piochent un peu partout et les titres de morceaux le prouvent : « Odin’s Tree », « The Sub Mariner », « Oil in Water »… Le black metal ne se retrouve que dans quelques riffs, et encore, il faut avoir envie que ce soit le cas pour le reconnaître.
 Voilà, je n’irai pas plus loin, il suffit de savoir que cet album est hors-sujet pour un fan de black, à moins d’être friand fou des vocaux de Vortex. Moi, ils m’irritent assez rapidement et ce projet ne me touche pas. Un album d’ARCTURUS me conviendrait mieux, mais avec Vortex au chant, cela pourrait aussi finir sur le balcon pour faire fuir les pigeons.
http://www.icsvortex.com/

par Sakrifiss, le 23/01/2012

D'autres albums de Black Heavy Metal recommandés

IMMORTAL - Sons of Northern DarknessIMMORTAL - At The Heart Of WinterYOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveDEMONAZ - March of the NorseCOUNTESS - The Return of the Horned One

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesAGALLOCH - The MantleTHY SERPENT - Forests Of WitcheryTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsTHE CALL - The CallPAYSAGE D'HIVER - Paysage d'HiverCEREMONIAL EMBRACE - OblivionEVOHE - Tellus MaterCATAMENIA - Location : Cold

Autres chroniques