HSN

The Eye

L'exercice du one-man band n'est pas des plus aisés. Très répandu dans le black metal, et notamment le black depressif / ambiant avec des projets comme XASTHUR et LEVIATHAN, ce concept fait de nombreux adeptes de par la facilité d'enregistrer et la liberté qu'il permet. Cependant, de nombreux ambitieux s'y sont cassé les dents ; manque de recul, manque d'inspiration, manque d'influences extérieures - et le premier groupe cité précédemment en est certainement le meilleur exemple, Malefic s'étant fait hué de toutes parts avant d'arrêter son projet en 2010. C'est tout ce qu'on ne souhaite pas à HSN, qui réussit déjà à convaincre avec ce premier MCD, The Eye.

Ne vous attendez pas à du black ambiant avec HSN. Le bonhomme évolue plutôt dans un style de black assez violent et agressif. Une grosse odeur de Nattens Madrigal d'ULVER se fait ressentir, de par l'agressivité du son et des compositions présentes sur cet opus. Le titre « The Past » en est certainement le meilleur exemple, avec sa lead de début rappelant fortement celles des loups norvégiens. On perçoit également des influences du côté des manitous finlandais tels SATANIC WARMASTER, notamment sur le titre « Thy Truth ». Tout cela sans faire de repompe bien sûr ; les riffs sont loin d'être copiés/collés, et HSN garde une grosse touche personnelle. Ce disque peut bien surprendre, comme par exemple sur « Lie », avec son solo très mélodique et ses guitares à consonnance limite folk sur la fin. La voix, quant à elle, est un chant black de tête assez spécial, me rappelant les éructations slaves de Varggoth de NOKTURNAL MORTUM.

Mais le problème récurrent des one-mand bands reste la batterie. Je suis un allergique aux boîtes à rythme, et la présence d'un de ces outils diaboliques me gâche souvent le plaisir d'un album. Et c'est également le cas ici. Je trouve les compositions très mal servis par la boîte à rythme, souvent assez maladroite ; et le son m'agresse les oreilles. Et comme pour beaucoup d'album, je me dis : ça serait tellement mieux avec vraie batterie ! On peut également noter quelques petites bizarreries au niveau des riffs, certains ne durant que quelques secondes et n'étant pas tellement en rapport avec le reste, ce qui fait une coupure peu plaisante.

The Eye est donc un plutôt bon premier essai pour ce jeune one-man band de black metal français ; on espère en voir plus à l'avenir !

http://www.myspace.com/hsntheeye

par Jankowitch, le 01/07/2010

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGANTYR - UlykkeF41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeDARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreSARKRISTA - Summoners of the Serpents WrathASMUND - WillGOATMOON - Stella Polaris

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Autres chroniques